L’affaire Mennel ou la génération perdue, par Pierre Dortiguier

Ce qui pourrait n’être qu’anecdotique devient aussi fatidique, à savoir l’expression d’une fatalité, d’un destin insurmonté propre à ce que nous désignerions comme la génération de cette jeune femme de lignée syrienne. Elle peut, après sa démission, mieux entendre cette sentence du maître de l’Université de Berlin, à l’âge romantique, Hegel que nous récitons plus bas, tirée de ses Écrits Théologiques de Jeunesse, que « le destin est la conscience de soi, mais comme d’un ennemi ».

Continuer la lecture de L’affaire Mennel ou la génération perdue, par Pierre Dortiguier

Share