80 usines israéliennes pourraient fermer suite au boycott d’Israël

boycott israel drapeauUn journal hébreu nommé Maariv indique que 80 usines israéliennes spécialisées dans la fabrication de produits laitiers pourraient rapidement fermer suite à une décision européenne d’interdire l’importation de produits laitiers venant de colonies israéliennes.

Selon le site palestine-info.cc, cette décision historique intervient quelques mois après une autre disposition européenne extrêmement importante : indiquer aux acheteurs la provenance des produits fabriqués dans des colonies illégales.  Un coup sévère à l’économie israélienne qui estime les pertes à 30 millions de dollars.

Dès le mois prochain, l’Union Européenne n’importera plus aucun produit laitier en provenance des colonies israéliennes. Un boycott basé sur les lois internationales de la Haye qui datent de 2004. 

Pour le chercheur en économie israélien, Mouhanad Aaql, cette dernière décision européenne est « la plus courageuse décision depuis l’annonce du boycott de tout produit, service ou activité qui proviennent des colonies israéliennes ».

« En plus  de la possibilité de fermeture des 80 usines de produits laitiers, des dizaines de lignes de production différentes  qui fonctionnent dans les colonies attendent l’avenir de leurs exportations vers l’Europe »

Cette directive européenne s’annonce comme un levier de pression extrêmement puissant dans les prochaines semaines à venir. Benjamin Netanyahou en grande difficulté suite à la récente défaite de l’armée israélienne à Gaza pourrait rapidement faire marche arrière et ouvrir les portes du dialogue.

Le ministre des finances israélien Yair Lapid a déclaré que la perte annuelle globale de l’économie israélienne s’élève à 20 milliards de dollars et que le marché perd près de 9980 emplois chaque année. Une bonne occasion d’intensifier le boycott à l’heure où l’économie israélienne connait un ralentissement important.

0.00 avg. rating (0% score) - 0 votes
Share