Achats d’armes israéliennes par l’Arabie saoudite

Nouvelles révélations sur la vente des équipements d’espionnage israéliens à Riyad. Le samedi 29 septembre, Russia Today (RT) a diffusé, sur son site web une partie d’un article dans lequel l’auteur révèle que l’Arabie saoudite, le Qatar, les Émirats arabes unis et l’Égypte ont été des clients importants des pays membres de l’ex-URSS (Union des républiques socialistes soviétiques) concernant l’achat d’armes.

En effet, certaines sources d’information ont fait état d’intenses trafics d’armes depuis les pays de l’Europe de l’Est vers la Syrie via l’Arabie saoudite, le Qatar et les Émirats arabes unis et ce durant les 7 années de guerre qua connues la Syrie. Cependant, fort heureusement grâce à l’accalmie que connaît cette dernière, l’intensité de ces trafics semble diminuer.

Evgeny Satanovsky, expert des questions israéliennes et ancien président de l’Association des juifs russes précise que la raison pour laquelle le nombre de vols des avions-cargo décollant de Bulgarie, d’Ukraine et de Serbie à destination d’Abou Dhabi et de Riyad a connu une baisse.

Il fait référence à l’achat d’armes par l’Arabie saoudite en Bulgarie, en Ukraine et en Israël avant de les transporter à Riyad par l’intermédiaire de la République d’Azerbaïdjan.

L’ article a ajouté que l’entité sioniste d’Israël a fourni à l’Arabie saoudite un certain nombre de drones, de systèmes d’interception et d’écoute.

L’auteur de cet article conclut que :

« Pour dissimuler ses intentions sur l’achat d’armes de fabrication israélienne et préserver son prestige, l’Arabie saoudite mène une coopération avec la république d’Azerbaïdjan en cette matière.»

Rappelons que le 18 juin dernier, Amos Gilad, l’ancien responsable des questions politiques et sécuritaires au ministère israélien des Affaires militaires avait annoncé  que 20% des armes américaines vendues à cette époque à l’Arabie saoudite étaient fabriquées par la société israélienne Rafael Advanced Defense Systems Ltd.

Il a précisé que:

« C’est le plus gros chiffre d’affaires de l’industrie d’armement d’Israël. L’accord de vente d’armes entre les États-Unis et l’Arabie va redynamiser l’économie israélienne.»

Ajoutant :

« La production de 20 % des armes permettra de sauvegarder 1000 emplois en Israël et donnera l’occasion aux entreprises de fabrication d’armes de fournir davantage d’équipements aux pays membres du Conseil de coopération du golfe Persique.»

Lors de la visite de Trump à Tel-Aviv, il a été conclu qu’une partie des 3,4 milliards de dollars de l’aide américaine soit versée à Israël et que la société Rafael produise 20% des armes incluses dans l’accord entre Washington et Riyad en échange du soutien financier des État-Unis.

Il est à savoir que le prince héritier saoudien, MBS vit à bord de son bateau car il est terrorisé par la perspective d’une révolte généralisée et que ce serait le Mossad qui assure sa protection.

Ce qui relève du comble de l’ironie et qu’apparemment ils en sont inconscients, c’est que leur hantise, leurs peurs, leur suspicion sont proportionnelles à leurs achats d’armes qui n’arrivent pas à les sécuriser.

Sinon, pourquoi un monarque comme MBS élirait-il domicile dans son bateau au lieu se rester dans son pays et dans des palais ? Croit-il, réellement que les agents du Mossad sont dignes de confiance ?

Ce qui est certain c’est que quand les cœurs s’enténèbrent, ils conduisent à l’égarement le plus total et la fin alors est très prévisible.

Un vieil adage bien sage dit : « Craint le feu celui qui a de la paille dans l’estomac.»…

0.00 avg. rating (0% score) - 0 votes
Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*