Ayatollah Ali Khameneï : le but de l’ennemi est de répandre le désespoir parmi le peuple

Le  guide suprême de la Révolution islamique, l’ayatollah Ali Khamenei, a affirmé , lors d’une réunion avec le président et les membres de l’Assemblée des Experts, que « la discorde et créer des difficultés au gouvernement ne sert pas l’intêret, seul le jihad doit faire partie de la mission des resposnsables via les voies légales » soulignant que  « le but de l’ennemi est de répandre le désespoir et le pessimisme parmi le peuple », a rapporté la chaine satellitaire iranienne alAlam.

Son éminence a souligné que « l’Iran affronte aujourd’hui    une guerre économique totale piloté par un Centre de commandement qui opère avec  minutie. Une bataille médiatique accompagne  cette guerre économique. Dans  cette campagne de propagande, les services de renseignement américains et sionistes , soutenus par les monarchies de la région, jouent un rôle prépondérant. Le but étant de répandre le doute,  le désespoir et d’impuissance au sein de la population, afin de briser sa confiance à l’égard de ses responsables et surtout dramatiser les problèmes dans l’esprit et la conscience de la société ».

Et de poursuivre :  » La dépréciation de la monnaie nationale a largement été exploitée par les médias  hostiles.  C’est pourquoi nous devons garder notre pleine vigilance, dans nos actes et nos paroles. Que nos responsables se gardent bien de participer sciemment ou insciemment à cette campagne d’acharnement médiatique qui vise le pays ».

Par ailleurs, son éminence a ajouté que  » l’Iran connait un contexte délicat , lié au fait que l’ordre islamique s’est engagé sur une voie nouvelle. Un horizon bien nouveau s’ouvre à l’Iran qui s’oppose au courant dominant et à l’hégémonie mondiale. Or cet état de faits impose de nouveaux impératifs  et en plus attise l’animosité à notre égard ».

Et de conclure : « Certes nos  ennemis sont plus nombreux mais ils ont faiblis à cause d’une série défaites cuisantes notamment : l’intervention militaire à Tabas, les huit années de guerre de Saddam contre l’Iran, le crash de l’avion de ligne iranienne abattu par le navire de guerre US, le blocus économique, tous ces actes de guerre ont  échoué à réaliser leusr objectifs. L’Iran est cet arbre qui croit et se développe sans répit ».

L’Ayatollah Khamenei  a recommandé aux responsables du pays d’être bien vigilants dans ce contexte nouveau qui demande des « démarches  biens précises » et des « positions bien calculées » car le « moindre faux »-pas pourra s’avérer très coûteux.

Source: Médias

0.00 avg. rating (0% score) - 0 votes
Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*