Ayatollah Khameneï : les chiites et les sunnites en Iran se tenaient côte à côte dans les moments les plus difficiles

Le guide suprème de la révolution islamique, l’ayatollah Ali Khamenei a affirmé que « les chiites et les cunnites en Iran, sont restés côte à côte  dans les épreuves  les plus difficiles qu’a connu le pays », a rapporté la chaine satellitaire iranienne alAlam.

L’ayatollah  Ali Khamenei s’était exprimé  le lundi 5 Février, 2018, lors de sa rencontre avec les organisateurs de la conférence des martyrs de la province du Sistan- Baloutchistan (sud-est). Ses propos ont été publiés mardi matin à la céremonie d’ouverture de cette conférence à Zahedan, la capitale de la province.

Son éminence a salué  les habitants de la province du Sistan-Baloutchistan, les qualifiant « de bons et loyaux et talentueux »,  soulignant que « la population de Sistan-Baloutchistan forme des communautés illustres et uniques en termes du passé historique. Sachant ces caractéristiques n’ont pas été justement évalué durant les périodes pré-révolution, et donc, les capacités de ces gens n’ont pas éclatés ».

Il a ajouté : » les services dont les habitants de la province ont besoin, comme le déssalement de l’eau,  les chemins de fer doivent être suivis avec sérieux par les responsables. Tout comme il faut résoudre cette question en recourant  au secteur privé et en utilisant les ressources du Fonds national de développement ».

Il a indiqué  que « la province du Sistan-Baloutchistan, tout comme celles du kurdistan et de Kolistan, représent un modèle de l’unité islamique, de coopération et de coexistence fraternelle entre les Sunnites et les Chiites »,  insistant sur  « la nécessité d’être conscient face aux conspirations de discrimination ».

« Le martyr d’un jeune sunnite durant la période de  la Défense sacrée (NDLR: guerre irako-iranienne) ou encore le martyr d’un dignitaire religieux sunnite dans la défense de la révolution islamique aux mains des ennemis de la révolution montre que les chiites et les frères sunnites en Iran étaient à côté durant les périodes les plus difficiles. Il est important de souligner l’importance de ces faite à travers des activités culturelles et artistiques » a-t-il affirmé.

L’ayatollah Khamenei a conclu que « la fermeté et la lutte de la République islamique d’Iran face à  la « Jahilya moderne » ( ndlr:ignorance) et ce , malgré les complots militaires, culturelles et  des ennemis est le fruit  de la foi et des sacrifices du peuple. Les martyrs sont la face de la voie de la  résistance et de la foi, et donc le régime islamique doit constamment honoré les martyrs « .

Source: Médias

0.00 avg. rating (0% score) - 0 votes
Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*