Business halal : la connexion Rothschild

isla

INFO PANAMZA. Découvrez comment le clan Rothschild a discrètement investi le secteur florissant de l’alimentation halal.

 

Souvenez-vous : en juin 2014, Panamza révélait le lien de Buzz Mobile, nouvelle offre de téléphonie mobile destinée aux consommateurs d’origine maghrébine et promue par le site Al-Kanz, avec Patrick Drahi, propriétaire de SFR, milliardaire franco-israélien et militant « sioniste » autoproclamé.

Deux ans plus tard, toujours à l’occasion du mois de ramadan, d’autres connexions similaires- ignorées par les médias traditionnels, y compris communautaires- peuvent aujourd’hui être exposées.

En une phrase : deux des principaux bastions du business halal en Europe -dont le chiffre d’affaires en France s’estime à environ 6 milliards d’euros– sont directement rattachés au clan financier d’une puissante famille dévouée à la cause juive et sioniste -les Rothschild.

isla

 

* Isla Délice : fondée et détenue par Jean-Daniel Hertzog via son groupe Zaphir, la première marque française du halal -actuellement en forte croissance– a cédé, l’été dernier, 49% de ses parts à l’IDI, société de capital-investissement dont la présidence du conseil de surveillance est assurée par Luce Gendry.

Cette dernière, également membre du conseil d’administration de…SFR, est salariée -de 1993 à ce jour– par la banque Rothschild. Elle dirige également le conseil d’administration de Cavamont, la holding d’une illustre famille britannique engagée en faveur d’Israël : les Goldsmith. À noter que le président de l’IDI, dénommé Christian Langlois-Meurinne, est également un partenaire de longue date de la banque et de son fondateur : David de Rothschild.

casino

* Wassila : cette marque a été lancée par le Groupe Casino, dirigé par Jean-Charles Naouri.

Ce dernier exerce parallèlement l’activité d’associé-gérant commanditaire de la banque Rothschild depuis 1987. Il y a été embauché par son PDG en raison notamment de leur « proximité culturelle » et de leurs « liens au sein de la communauté juive » selon les termes employés par David de Rothschild.

 

Aujourd’hui dirigeant (dont la richesse a augmenté l’an dernier de 56%) du puissant Groupe Rothschild & Co, l’influent David de Rothschild -issu d’une famille sioniste depuis la première heure– est également gouverneur en chef du Congrès juif mondial et président du comité d’honneur de la radicale Fondation France-Israël.

 

Rappel : Roger Cukierman, président islamophobe et ultra-sioniste du Crif (jusqu’au 29 juin), a fait l’essentiel de sa carrière au sein d’une autre antenne financière de la famille Rothschild.

En 2009, David de Rothschild avait participé à la Conférence annuelle organisée par Shimon Peres, ex-président israélien et comploteur d’État.

 

 

Le châtelain, domicilié en Normandie, préside également la Fondation pour la Mémoire de la Shoah.

 

Enfin, cerise sur le gâteau ou renvoi d’ascenseur : David de Rothschild est également administrateur de l’entreprise dirigée par son ex-employé devenu patron : Casino.

Cartel

Flashback : le 1er janvier 2000, le clan d’affaires Rothschild s’était réuni pour une photo-souvenir exhumée aujourd’hui par Panamza. Surprise, surprise : autour du capitaine David de Rothschild, on peut y apercevoir (entourés en rouge) Luce Gendry, aujourd’hui investie dans Isla Délice, et Jean-Charles Naouri, à la tête de Wassila. On reconnaîtra d’ailleurs, à gauche de l’image, le Franco-Israélien Edouard de Rothschild, ex-propriétaire du journal Libération aujourd’hui détenu par… le Franco-Israélien Patrick Drahi.

01012000

En avril 2015, venu participer à une levée de fonds à destination de la communauté juive britannique, David de Rothschild avait tenu un discours sur « l’antisémitisme » et les « inconvénients » d’Internet.

Et le milliardaire choyé par le tandem Hollande-Valls de se lamenter : « Certains sites sont dangereux pour nous ».

HICHAM HAMZA

0.00 avg. rating (0% score) - 0 votes
Share