Charlie Hebdo : plusieurs franc-maçons parmi les victimes

L’économise anarchiste (sic) B. Marris, victime hier du massacre de Charlie Hebdo, était frère du GODF. La liste des frères est en réalité plus longue (le journaliste Michel Renaud était aussi fils de veuve au GODF) ce qui ne nous étonne pas plus que ça vu la pathologie anticléricale de ce journal satirique.

——————-

Le Grand Orient de France (GODF) pleure la mort d’un de ses membres. Bernard MARIS, 68 ans, économiste, écrivain et journaliste à Charlie Hebdo, a été assassiné le 7 janvier 2015. Il était depuis 2008 membre de la Loge Roger Leray, avec Jean-Luc Mélenchon (Parti de gauche), Bernard Pignerol (conseiller d’État, PS) et Jean-Paul Escande (professeur de médecine, polémiste, vulgarisateur).

 

« Maçon assidu, attachant et apprécié, il avait planché fin novembre 2014 sur l’état de la France pendant une heure et demi« , me confie un frère de sa loge. De son vivant, il n’avait pas souhaité rendre publique son appartenance à la franc-maçonnerie.

Le Vénérable Maître de la Loge, Jean-François Dauriac (PS), a adressé un message aux sœurs et aux frères, courriel qui m’est parvenu et que je publie ci-dessous.

« Objet : Bernard Maris – Tenue exceptionnelle Mardi 13 janvier 12H30 Temple 3
Mes très chers frères et sœurs
J’ai la tristesse de t’informer que notre Frère Bernard Maris a été lâchement abattu ce matin à Charlie Hebdo.
Initié par notre Loge Roger Leray en 2008, la douleur de ses frères et sœurs de la Loge est aussi violente que les circonstances de sa disparition.

Nous l’aimions tout simplement et l’heure est au recueillement.
Mais en plus du recueillement, les circonstances nous invitent en notre qualité de Franc maçon à la réflexion sur nos valeurs les plus essentielles.
Comment qualifier l’extrême lâcheté de fanatiques qui ne supportent pas la liberté la plus élémentaire que nous sommes censés défendre ; celle de croire en ce que l’on veut ou ne pas croire et de l’exprimer comme on l’entend ?
Qu’il me soit permis de regretter que le mot lâcheté soit si peu utilisé pour les qualifier, eux qui se drapent dans un courage qu’ils n’ont pas, – puisque s’en prenant à des gens sans défense- et dans l’honneur de défendre une cause qu’ils salissent plutôt et déshonorent.
Pour tous ceux d’entre vous qui le souhaitent, nous serons heureux de vous accueillir
TENUE EXCEPTIONNELLE, MARDI 13 JANVIER 12H30 – 14H30. HOMMAGE A BERNARD MARIS : RECUEILLEMENT ET RÉFLEXION SUR LA DÉFENSE DE LA LIBERTÉ ET LA PROMOTION DE LA LAÏCITÉ. Invitation à tous frères et sœurs de toutes Obédiences (…).
Bien Fraternellement, le Vénérable Maître Jean-Francis Dauriac. »

Michel Renaud, l’autre frère décédé

Dans un message interne daté 8 janvier 2015, le Grand Maître Daniel Keller a confié avoir « une pensée pour les Loges de notre Obédience qui viennent d’être cruellement endeuillées« . Il cite en premier la Loge Lux Perpetua de Clermont-Ferrand dont était membre Michel Renaud, 69 ans, ancien journaliste à Europe 1 et au Figaro et ancien directeur de la communication de la ville de Clermont-Ferrand. Le haut dignitaire cite aussi la Loge Roger Leray et le frère décédé Bernard Maris.

Daniel Keller évoque également sa compassion à l’égard d’un parent du dessinateur Tignous (parent membre d’une loge parisienne du GODF), d’un frère GODF de Cholet (dont le fils figure parmi les blessés) et d’une sœur de la GLFF (veuve d’un dessinateur assassiné).

Le Grand Maître du GODF, après avoir rappelé sa participation à la première manifestation Place de la République, le 7 janvier 2015, a affirmé que « Charlie est l’un des porte-drapeau de la démocratie à laquelle nous sommes attachés et pour laquelle les journalistes de Charlie se sont battus au quotidien sans jamais fuir les risques qu’ils avaient pour cela accepté d’encourir. Oui, ils étaient tous les résistants d’une guerre sans visage que le terrorisme prétend nous imposer de manière abjecte et lâche.«

 

Daniel Keller invite les frères du GODF à 5 engagements :

1.Le Grand Orient participera dans un esprit d’unité maçonnique aux côtés de l’ensemble des Obédiences libérales et adogmatiques, en cordons, à la manifestation républicaine qui aura lieu dimanche (…)
2. Le Conseil de l’Ordre convie les Frères et Sœurs de l’Obédience à prendre part à une tenue spéciale Lundi 12 janvier à 19h au temple Arthur Groussier afin de fédérer la réflexion qui doit être la nôtre sur les valeurs que nous devons promouvoir à la lumière de la tragédie qui s’est abattue sur notre pays.
3. La Fondation va faire appel dans un premier temps aux donateurs qui souhaitent manifester leur solidarité envers Charlie Hebdo en vue d’assurer la pérennité financière du journal. (…)
4. Au-delà de ces actions de soutien immédiat, il est indispensable que l’engagement du GODF contre tous les fanatismes, dogmatismes, communautarismes et intégrismes soit plus que jamais au cœur de nos travaux et de nos actions d’extériorisation. Dire que la barbarie ne passera pas ne suffit plus, il faut aussi fédérer un large mouvement citoyen pour affirmer et défendre sur le terrain les principes républicains, démocratiques et laïques, fondements inébranlables de notre société. A ce titre, les manifestations consacrées à la démystification de l’antimaçonnisme seront tout au long de l’année un relais indispensable. Le dialogue citoyen qu’elles sont censées promouvoir prend dans les circonstances actuelles une acuité renforcée.
5. Enfin, il est suggéré dans le prolongement de la journée de deuil national de ce jour que les Loges ouvrent leurs prochains travaux par une minute de silence. »
0.00 avg. rating (0% score) - 0 votes
Share