Cohn-Bendit et Finkielkraut dialoguent en hébreu sur France 2 : la droite identitaire et la gauche laïcarde font profil bas

12525223_618580178282682_3791503789970287590_oImaginez l’intellectuel Tariq Ramadan et la ministre Najat Vallaud-Belkacem invités par David Pujadas pour débattre du système éducatif français en prime time (une grande faculté d’imagination est déjà requise).

Imaginez-les échangeant soudainement en arabe.

Cette scène surréaliste s’est produite le jeudi 21 janvier.
À un détail près.

Dans l’émission Des paroles et des actes de France 2, l’ex-eurodéputé écologiste Daniel Cohn-Bendit et le philosophe Alain Finkielkraut ont ainsi tenu un aparté en hébreu {https://youtu.be/uyXaN2VWOJk}.

Contrairement à leurs habitudes dès qu’il s’agit d’individus d’origine maghrébine, la plupart des éditorialistes de la droite identitaire (Valeurs actuelles, Fdesouche, Le Figaro, Elisabeth Lévy, Éric Zemmour, etc) et de la gauche laïcarde (Caroline Fourest, Mohamed Sifaoui, Charlie Hebdo, Laurent Joffrin, entre autres) n’ont pas fait connaître leur indignation ou leur étonnement au sujet de cette affichage verbal (et hors-sujet) de la culture juive.

Fait méconnu : en dépit de leur antagonisme sur les questions sociétales, Cohn-Bendit et Finkielkraut partagent le même ancrage idéologique et spirituel dans la nébuleuse pro-israélienne {http://panamza.com/12402; http://panamza.com/9841}.

Rappel cocasse : en 2014, Panamza révélait une déclaration de Finkielkraut, l’homme -aujourd’hui membre de l’Académie française- qui s’exprime en hébreu devant des millions de téléspectateurs : « Nombre de Beurs ont un accent qui n’est plus français tout à fait » {http://panamza.com/4896}.

0.00 avg. rating (0% score) - 0 votes
Share