Confirmé ! Une attaque américaine était principalement destinée à supprimer les preuves de false flag

La Russie avait averti que le trio infernal chercherait à effacer les preuves de la mise en scène de la présumée attaque chimique à la Ghouta, où devaient se rendre les inspecteurs de l’OIAC. Eh bien, c’est chose faite, les inspecteurs peuvent rester à la maison, il n’y a plus rien à voir.

Le site en question ne représentait rien et n’avait aucun caractère stratégique. Mais deux missiles ont trouvé le chemin de ce site qui avait certainement dû être marqué comme cible. Drôle de manière de corroborer les soi-disant preuves détenues par Macron.

L’attaque, si on peut l’appeler ainsi, était encore une fois du cinéma. Une sorte de salve d’honneur sans morts qui permettra, espérons-le, d’abaisser le niveau d’hystérie prédominant en ce moment. Si on en reste là, les espérances de Netanyahou se seront volatilisées. Sinon, on repart pour une autre série de false flags mais, d’ores et déjà, les trois principaux membres de l’OTAN viennent de montrer à quel point ils sont faibles, finalement, et ce à tous les points de vue. Il ne leur reste plus que l’apparence de leur ancienne puissance, une apparence qu’ils tiennent à conserver à tout prix. Mais quelle grandeur y a -t-il à frapper sur plus petit que soi, et encore, pas seul, mais en meute ?

En attendant, les grands médias auront de quoi rouler plein pot pendant au moins une bonne semaine ou deux. Les « experts » télé se frottent déjà les mains.

AvicRéseau International

0.00 avg. rating (0% score) - 0 votes
Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*