Derrière le « manifeste contre le nouvel antisémitisme » : un fou furieux du sionisme

Dimanche 22 avril, le site du journal Le Parisien a publié un « manifeste contre le nouvel antisémitisme » signé par plus de 250 signataires et rédigé par l’ex-chansonnier devenu militant pro-israélien Philippe Val {http://www.leparisien.fr/…/manifeste-contre-le-nouvel-antis…; https://twitter.com/panamza/status/936653523714039808}.

Ce « manifeste » s’inscrit dans la promotion d’un ouvrage (à paraître mercredi 25 avril) sur le même thème {https://twitter.com/mickaelpalvin/status/985685449460068352 }.

Supervisé par le psychanalyste ultrasioniste et soutien du Crif Michel Gad Wolkowicz, le livre rend hommage à son initiateur : Richard Abitbol {http://www.albin-michel.fr/…/le-nouvel-antisemitisme-en-fra…; http://www.crif.org/…/marcheblanche-michel-gad-wolkowicz-je…; https://youtu.be/HRTeDvMHkgw}.

Souvenez-vous : en 2016, son site (« Confédération des juifs de France et amis d’Israël) » avait publié un violent papier intitulé « Pourquoi il est impératif d’interdire PANAMZA et EUROPALESTINE ! » {http://panamza.com/bed}.

L’auteur de cet article rempli d’erreurs factuelles et sémantiques : Richard Abitbol, ami du judéofasciste Sammy Ghozlan (également signataire du manifeste) et lobbyiste de la mouvance sioniste (B’naï Brith, Licra, Bnvca, Upjf {http://panamza.com/bdy; http://www.panamza.com/200616-lycamobile-bnai-brith; http://www.panamza.com/140118-panamza-prison/}.

Extraits :
« – Ce site est le type même du site négationniste et dangereux pour notre jeunesse.
– ce site diffuse l’antisémitisme ancestrale (sic) le plus virulent, véhicule un négationnisme non seulement historique mais contemporain et banalise le mal en le faisant passer pour le bien !
– il cultive la haine du juif mais de surcroît il est nuisible à la cohésion nationale car il nuit à l’image du musulman français.
– monsieur HAMZA se plait à détruire le cerveau de nos enfants de la même manière que les terroristes se plaisent à prendre la vie de nos adolescents !
– il est impératif que le Ministre de l’Intérieur interdise ce site et empêche que le venin antisémite ne puisse se répandre impunément.
– on peut aller très vite car «l’enquête préliminaire» a déjà été faite par France 2.
– nous demandons au Premier Ministre et au Ministre de l’Intérieur de lutter contre l’antisémitisme dans les faits et, par conséquent, d’interdire la diffusion des propos haineux et antisémites qui fusent quotidiennement sur PANAMZA.

Rappel : Abitbol est un récidiviste en matière de diatribe haineuse contre Panamza. Le 20 janvier 2016, The Times of Israel avait relayé sa tribune encourageant les autorités françaises à faire censurer le site {http://panamza.com/fureur-abitbol}.

En 2011, Abitbol avait également fait pression contre la direction de Canal+ pour faire annuler la diffusion du « Serment », magnifique série britannique consacrée à la genèse sanglante de l’État hébreu {https://youtu.be/E-Hlfm3RNY0; http://panamza.com/9911}.

En 2013, il donna une conférence dans une annexe de l’Assemblée nationale -en présence de François Molins, procureur de la République- pour encourager à restreindre davantage la liberté d’opinion sous prétexte de « réprimer » les propos « antisémites » {https://youtu.be/TcN_vgVesGo}.

À l’instar de la plupart des militants sionistes hostiles à Panamza, de leurs sympathisants et de leurs idiots utiles (ceux qui bêlent automatiquement le mot « complotisme »), Abitbol n’apporte aucun argument factuel pour réfuter ou démentir sur le fond le travail journalistique fourni par le site.

0.00 avg. rating (0% score) - 0 votes
Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*