EGYPTE. La suspension de l’aide américaine renforce le nouveau Gouvernement

armée egyptienneLa décision américaine de suspendre la livraison des chars, des hélicoptères et des avions de chasse à l’Egypte est plus une gifle symbolique qu’une blessure pour punir le gouvernement soutenu par l’armée. Pire, elle laisse un sentiment anti-américain auprès de la population, qui estime que l’administration Obama soutient les islamistes. 

Mais, une triste réalité vient miner la volonté américaine d’un diktat voilé. L’Égypte est inondé de chars et d’avions dont il aurait besoin en cas d’une éventualité concernant une guerre conventionnelle. Sur place, puisqu’il n’y a pas d’embargo sur les armes, les pièces de rechange des constructeurs américains continueront d’être livrés.

Cette suspension de centaines de millions de dollars d’aide, n’aura que peu d’effet sur l’armée égyptienne qui n’a même pas réagi à cette folie américaine. L’armée égyptienne garde intacte, sa capacité à se défendre. Cette coupure ne fera pas de dégâts dans les entreprises qui ont signé des contrats avec l’Égypte pour construire de telles armes.

Quand le Département d’Etat pérore, sans toutefois préciser que cette aide de 1,5 milliard de dollars en aide militaire et économique annuelle à l’Egypte n’est pas réellement gratuite, avec la livraison suspendue donc, des hélicoptères Apache, des avions de chasse F-16, des kits de chars Abrams M1A1, qui sont asssemblés dans les usines égyptiennes, et même les missiles anti-navires Harpoon, on se dit qu’il y a quelque part, de la désinformation, ou tout au moins, une navigation à vue des Américains.

L’Associated Press a mis en évidence les mensonges américains, avec un graphique qui prouve bien que l’Égypte peut bien se passer de l’aide américaine. D’ailleurs, si les protagonistes du nouveau pouvoir ont minimisé la sortie américaine, ils savent pourquoi. Parce que, ce pays aime bien indiquer qu’il fait beaucoup pour les autres alors qu’en réalité, c’est du vent, ce tableau est sans appel.

EGYPT AID

Ce tableau montre bien que cette aide arabe est de loin plus importante que ce qu’apporte les Etats-Unis. Et sachant que Boeing, qui fabrique les hélicoptères Apache, les missiles anti-navires Harpoon et les avions de chasse F-16, par General Dynamics, les Etats-Unis ne peuvent priver ces sociétés de subsides conséquents en pleine crise.

Source :
0.00 avg. rating (0% score) - 0 votes
Share