Emmanuel Macron, candidat de l’ »éducation sexuelle » des enfants et de la procréation tarifée

Dans sa lettre ouverte aux « LGBTI », Emmanuel Macron annonce vouloir « éduquer » les enfants aux problématiques du communautarisme gay, mais aussi une extension de la PMA et un premier pas vers la GPA.

 

Lettre ouverte d’Emmanuel Macron – LGBTI

 

0.00 avg. rating (0% score) - 0 votes
Share

Une réflexion sur “ Emmanuel Macron, candidat de l’ »éducation sexuelle » des enfants et de la procréation tarifée ”

  1. Je ne trouve pas que cette prise de position soit un argument qui inciterait à ne pas voter pour lui. Sans doute y en a t-il d’autres, mais pour ce qui est de l’égalité entre tous les citoyens, je trouve que c’est un combat respectable, en tout cas si on préfère vivre dans une société démocratique. Sinon, il faut expliquer sur quels fondements juridiques on devrait établir une hiérarchie entre les citoyens d’un même pays. Pour ceux qui refusent cette évolution de la société, il y a des arguments cohérents à trouver dans la(les) religion(s). Elles se découvrent d’ailleurs sur ce sujet précis une solidarité inespérée. Mais cette cohérence qui permet de justifier une différence de traitement entre les citoyens en fonction de leur orientation sexuelle, de leur conformité aux « bonnes moeurs » en vigueurs, aux convenances sociales, a permis, permet, et permettra de justifier des différences de traitements en fonction d’autres critères que l’orientation sexuelle. C’est cette cohérence qui a permis, consciemment ou non, de refuser le droit de vote aux femmes, aux citoyens pauvres, aux noirs, et à tout ceux qui ne faisaient pas partie de la majorité religieuse et politique à différentes époques de l’histoire moderne. Je pense que si on cherchait du côté de ce à quoi votre Axe de la Résistance cherche à résister, on retrouverait ce débat de savoir si le fondement des droits des habitants d’un pays résulte d’un débat démocratique, d’une négociation, ou si il se légitime par la référence à des préceptes transcendants, sacrés, inconditionnels.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*