Evacuation des Casques blancs : parmi eux se trouvaient 3000 officiers originaires du Golfe

Révélations fracassantes et révélatrices sur l’opération d’évacuation des Casques blancs qui a eu lieu le dimanche 22 juillet: Ni ce sont tous des Casques blancs ceux qui ont été évacués par Israël du sud de la Syrie, puis acheminés vers la Jordanie, ni leur chiffre n’est exact.

Des sources informées ont révélé pour la télévision libanaise satellitaire al-Mayadeen TV, qu’en plus de 800 casques blancs évacués, ce sont des officiers et des agents des services de renseignements originaires des pays du Golfe figuraient dans le convoi des casques blancs. Et leur chiffre dépasse les 3.000.

L’opération a été ordonnée à la cellule MOQ, établie à Amman dans le but de diriger et de commander les groupes terroristes qui sévissait dans le sud syrien.

En outre, seuls 422 Casques blancs et leurs proches évacués de Syrie sont arrivés dimanche en Jordanie, a annoncé à Amman le ministère jordanien des Affaires étrangères, précisant que les autorités jordaniennes étaient prêtes à accueillir 800 personnes.

Les Casques blancs seront hébergés en Jordanie pendant une période de trois mois avant d’être envoyés au Royaume-Uni, au Canada et en Allemagne, a annoncé l’agence jordanienne Petra News.

Autre révélation importante selon les médias israéliens: une orgnisation israélienne a bel et bien travaillé avec cette organisation qui se présentait comme étant une organisation humanitaire de Défense civile. Selon la chaine 10 de la télévision israélienne, elle leur aurait appris « les opérations de sauvetage ».

Les casques blancs se sont fait remarquer surtout via la médiatisation de leurs activités de sauvetage, dans les zones rebelles qui faisaient objet de raids de l’armée régulière syrienne. Le thème récurrent de leur campagne ayant surtout été celui des enfants. Ils ont aussi participé à la campagne de propagande mensongère accusant Damas d’utiliser des agents chimiques dans le bombradement des zones rebelles.

Ils ont longtemps caché être financés par d’innombrables pays européens, et affichaient être totalement indépendants. Il s’est aussi avévé qu’ils entretenaient des liens étroits avec le front al-Nosra, branche d’al-Qaïda en Syrie. Ils seront hébergés au Canada, au Royaume uni et en Allemagne.

0.00 avg. rating (0% score) - 0 votes
Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*