FPLP : les propos du mufti wahhabite constituent une guerre confessionnelle

الجبهة الشعبية لتحرير فلسطين " القيادة العامة "

Le Front populaire de la libération de la Palestine a affirmé que les propos du mufti saoudien qui a apostasié les Iraniens s’inscrivent dans le cadre de la guerre confessionnelle et des divisions alimentées par le régime sioniste, vu le rôle stratégique de l’Iran dans le soutien de la cause palestinienne.
Dans un communiqué publié jeudi soir le FPLP a indiqué que « les propos du mufti wahhabite (Abdel Aziz ben al-Cheikh) servent la volonté sioniste oeuvrant à la lutte contre la République islamique d’Iran vu son soutien à la cause de notre peuple palestinien et son appui avec fidélité à l’axe de la résistance et à la Syrie face au projet américano-sioniste et au terrorisme takfiriste représenté par l’Arabie wahhabite et ses sbires ».

Et d’ajouter : « le régime de la famille al-Saoud, qui a inondé la région de sang et embrasé le feu dans plusieurs pays islamiques, constitue un danger politique et idéologique pour l’identité arabe et islamique ».

Pour le FPLP, « ce régime n’est pas soucieux pour les musulmans mais un fer de lance empoisonné du projet du nouveau Moyen-Orient ». Il a dans ce contexte rappelé les propos du régime saoudien qui avait « qualifié la résistance au Liban d’aventurière, et appelé à l’éradication du Hezbollah, lors de la guerre israélienne contre le Liban en 2006 ».

« Il est logique de s’interroger : pourquoi la famille al-Saoud ne décrète pas de fatwas en faveur du Jihad en Palestine ? Les Saoudiens osent-ils d’annoncer devant les milliers de pèlerins musulmans que la responsabilité islamique consiste à brandir le slogan du Jihad en Palestine ? », a conclu le Front populaire de la Libération de la Palestine.

Traduit par AlManar du site AlAlam

الجبهة الشعبية لتحرير فلسطين " القيادة العامة "

0.00 avg. rating (0% score) - 0 votes
Share