Gaza attaquée : la Résistance met en garde ‘Israël’. Le Jihad a tiré 51 roquettes contre les colonies

Le mouvement de Résistance palestinienne, le Hamas, a mis en garde Israël contre la poursuite de ses agressions visant la bande de Gaza.

Le porte-parole du mouvement Fawzi Barhoum a déclaré, le samedi 27 octobre, que « le bombardement de la bande de Gaza, la destruction et les attaques constituent une agression flagrante commise par le régime israélien, qui se fait dans le cadre des rivalités entre les partis et dans l’objectif d’impliquer les habitants de Gaza dans les crises intérieures du régime israélien », a déclaré Fawzi Barhoum.

Il a souligné que le Hamas ne permettra jamais que la bande de Gaza, les manifestants palestiniens sans défense et les capacités de la Résistance palestinienne soient instrumentalisés par les partis israéliens rivaux et que ceux-ci les utilisent pour aider le régime israélien à sortir des crises intérieures qui le rongent.

« Le régime israélien cherche à donner de l’ampleur aux tensions pour ainsi se soustraire aux engagements qu’il avait pris dans le cadre de la trêve signée en 2014 par les groupes de Résistance, qui visait à mettre fin aux souffrances des habitants de Gaza », a-t-il réaffirmé.

La Résistance prête à riposter à toute agression

Réagissant au martyr de 7 manifestants palestiniens et aux attaques violentes de l’armée israélienne contre divers points de la bande de Gaza, le mouvement de la Résistance populaire palestinienne a souligné que la Résistance était disposée à faire face à toute éventuelle agression de l’ennemi israélien contre la nation palestinienne.

Selon l’agence de presse iranienne Tasnim, la Résistance populaire de la Palestine a condamné l’intensification des des agressions commises par l’occupation israélienne à l’encontre des citoyens palestiniens de la bande de Gaza ainsi que le bombardement des immeubles résidentiels à Gaza et les bases de la Résistance palestinienne.

Le mouvement populaire palestinien a publié un communiqué dans lequel il a annoncé : « L’augmentation des menaces et agressions à l’encontre du peuple palestinien sous quelque forme que ce soit, est une déclaration de guerre à son encontre. Le crime vendredi commis par les forces d’occupation ne restera pas sans réponse et nous ne céderons jamais face à l’ennemi israélien. »

Le mouvement de la Résistance populaire a réitéré que les brigades al-Nasser Salah al-Din, leur bras militaire, resteront aux côtés de tous les groupes de résistance pour riposter à tout acte stupide du régime occupant à l’encontre de la nation sans défense de la Palestine.

« Tous les groupes de résistance sont disposés à riposter à toutes les agressions de l’ennemi et à défendre le peuple palestinien », a-t-il ajouté.

L’armée d’occupation israélienne a annoncé que ses chasseurs avaient bombardé, au cours de ces dernières 24 heures, quelque 80 cibles appartenant à la Résistance palestinienne dans la bande de Gaza.

Dans ce cadre, le porte-parole de l’armée israélienne Avichai Adraee a indiqué que les avions de combat israéliens auraient visé deux ateliers de production d’armes sophistiquées dans les régions d’al-Atatare et de Natsareem, cinq cibles militaires à Khan Younès, à Deir al-Balah, à Tel al-Zaatar, à Jabaliya ainsi qu’une base d’entraînement à Rafah, dans le sud de la bande de Gaza.

L’armée d’occupation prétend que 40 roquettes auraient également été tirées depuis la bande de Gaza en direction des colonies israéliennes.

Les brigades AlQuds, branche armée du Jihad islamique palestinien, a annoncé avoir tiré, depuis vendredi 26 octobre, 51 roquettes contre les colonies proches de Gaza.

« ‘La vengeance d’octobre’ est une riposte aux agressions israéliennes visant les manifestants pacifiques à la Marche du Grand Retour », a expliqué le Jihad, avant de suspendre la reprise de ces tirs suite à une médiation égyptienne.

Avec PressTV + AlQuds al-Arabi

0.00 avg. rating (0% score) - 0 votes
Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*