Gaza : le Jihad islamique aussi fort que le Hamas…

IRIB- La branche militaire du Mouvement du Jihad islamique de la Palestine a rendu public un compte-rendu de son bilan dans la récente guerre à Gaza.

Les forces des brigades « Saray Al-Qods » ont tué 31 militaires de l’armée israélienne, selon ce rapport.

2014 est marqué par les progrès et les victoires des brigades « Saraya Al-Qods », branche militaire du Jihad islamique de la Palestine.

Selon le site d’informations « Palestine Al-Youm », « Saraya Al-Qods » a rendu public un rapport sur son bilan militaire pendant la récente guerre à Gaza. Ledit rapport qui porte sur deux opérations « Kasr Al-Esmat » et « Bonyan Marsous » précise : « 143 membres des brigades Saraya Al-Qods ont été tués en martyre pendant les 50 jours de la guerre à Gaza et 3.383 roquettes, de types divers Baraq, Fajr, Korent et Malotka ont été lancées vers l’ennemi sioniste. 31 militaires israéliens ont été tués dans ces opérations ».

Deux commandants du Jihad islamique, « Salaheddine Abou Hassanin » et « Danial Mansour », figuraient également parmi les martyrs.

Les missiles de longue portée du Jihad islamique ont pris pour cible les villes israéliennes telles que Netanya, Tel-Aviv, Dimona et aussi le réacteur nucléaire « Nahal Tessourak ».

« Saraya Al-Qods » a souligné, à la fin de son rapport, que la lutte contre l’ennemi sioniste se poursuivrait jusqu’à la libération de la Palestine.

 

0.00 avg. rating (0% score) - 0 votes
Share