Ghouta : Jaïsh al-Islam exécute des civils qui protestent. L’armée entame la conquête de Douma

Les miliciens de Jaïsh al-Islam exécutent des civils qui protestent contre leur présence à Douma, dernière localité dans la Ghouta orientale pas encore libéré.
Selon le Centre russe pour la réconciliation des parties en conflit en Syrie, cité par l’agence russe Sputnik, ces rebelles pro saoudiens cherchent à intimider et exécutent des civils qui manifestent et réclament leur sortie de la ville.
Selon le chef du Centre russe, Youri Evtouchenko, les extrémistes utilisent les civils comme boucliers humains.

Il a en outre fait remarquer que ces dernières 48 heures les radicaux avaient tiré 25 obus et roquettes qui ont tué sept personnes et fait 42 blessés parmi les civils.
Samedi, ils ont violé l’accord sur leur évacuation de la ville et la libération des personnes prises en otages. De plus, ils ont à nouveau pilonné les quartiers résidentiels de la capitale syrienne, tuant un enfant et faisant de nombreux blessés.

Vendredi,  4 civils sont morts et 22 blessés dans leur bombardement de  Damas.

Depuis 2012, la capitale syrienne se retrouve régulièrement sous le feu des extrémistes occupant la Ghouta orientale, banlieue est de Damas. Appartenant dans leur majeure partie à la mouvance salafo-wahhabite, ils ont tenté des dizaines de fois d’occuper Damas. Actuellement, la libération de cette zone est en cours.

Selon les médias syriens, les militaires réguliers ont entamé depuis quelques heures la conquête de Douma et ont déjà pris certains de ses vergers.

Source: Divers

0.00 avg. rating (0% score) - 0 votes
Share