Guerre contre la Syrie : la réponse russe?

71978e2528f0a499b9019acc43ab570b_LIRIB-Depuis la visite du ministre égyptien de la Défense en Russie la presse arabe semble chercher à faire croire

à l’opinion régionale le possible abandon d’Assad et de son régime par la puissante Russie! dans cette optique, Al Sissi, futur président de l’un des Etats les plus importants du monde arabe et musulman , a tout pour prendre la place d’Assad dans la stratégie de long terme de Moscou. cette information est « colportée » par les médias arabes sur fond de nouvelles rumeurs d’une intervention militaires américano française contre la Syrie qui aura pour l’arrière -base non pas la Turquie comme en 2012, à l’époque de la toute puissance des Frères musulmans mais bel et bien la Jordanie. il est vrai que la visite du roi Abdellah à la Maison Blanche et  l’aide d’un milliard de dollars qu’Obama vient de lui octroyer toute comme la visite de Hollande aux Etats Unis ne sont pas là pour faire taire ces rumeurs .  La Russie va-t-elle délaissé Assad? Le ministre russe des AE vient de donner la réponse : « la Russie ne permettra jamais que le Conseil de Sécurité décide d’une intervention armée en Syrie sous prétexte humanitaire « . Lavrov qui s’exprimait au cours d’un point de presse commun avec son homologue erythréen a affirmé que la solution de la crise syrienne passe par la déclaration de Genève I et par rien d’autres!  » Un certain nombre d’opposants syriens ont formé une nouvelle délégation et ils tentent de participer aux pourparlers avec Assad ». « La coalition des opposants syriens ne représente qu’une partie infime des opposants et il faut que cette opposition s’élargisse. La Russie va respecter ses engagements en ce qui concerne la présence du gouvernement syrien aux pourparlers de Genève »  » La Russie ne permettra jamais que le Conseil de sécurité s’ingère en Syrie au nom de l’humanitaire et d’ailleurs le Conseil de sécurité n’agira jamais en ce sens  »  » d’aucuns cherchent à proférer les mensonges et à jouer avec les réalités pour faire endosser  la lourde responsabilité des crimes en Syrie par le régime Assad. ceci dit nous demandons ns de façon permanente à Washington d’entrer en interaction avec Damas. mais une chose est sûre, ceux qui expédient des tonnes d’armements aux opposants pourront en faire autant pour les aides humanitaires « 
Source :

 

0.00 avg. rating (0% score) - 0 votes
Share