Hezbollah : l’offensive US contre la Syrie planifiée par Israël et financée par les pétrodollars saoudiens

manar-05022050014918227235

« Le combat du Hezbollah contre les terroristes du Front al-Nosra et de Daech se poursuivra jusqu’à leur éradication totale en Syrie », a martelé le membre du Conseil exécutif du Hezbollah, cheikh Nabil Qawouq.

« Après leur attaque, les États-Unis n’ont pas pu mettre la Syrie à genoux, modifier la position du Hezbollah et de l’Iran et altérer l’équation militaire sur les champs de bataille en Syrie. Or, la poursuite de la guerre jusqu’à l’éradication entière des terroristes est la meilleure riposte « , a-t-il précisé.

Dans la nuit du 6 avril, les États-Unis ont lancé unilatéralement une attaque au missile contre la base aérienne de Chaayrate en Syrie. Selon le cheikh Qawouq, cette offensive a été planifiée par « Israël » et financée grâce aux pétrodollars saoudiens.

Soulignant que le régime de Riyad incitait les États-Unis à poursuivre les frappes contre la Syrie, ce responsable du Hezbollah libanais a réitéré: « Aujourd’hui les masques sont tombés. Ceux qui ont encouragé en 2006 Israël à attaquer le Liban, encouragent maintenant les États-Unis à lancer une nouvelle agression contre la Syrie. Nous n’avons pas oublié que les Saoudiens avaient misé en 2006 sur notre défaite et incité le régime de Tel-Aviv à raser la ville de Bint Jbeil (sud Liban) ainsi que la banlieue du sud de Beyrouth. Les prises de position du régime saoudien n’ont pas changé. De notre côté, nous poursuivrons notre combat. Le Hezbollah est toujours prêt à lutter contre le Front al-Nosra et Daech, et campera sur sa position initiale. »

« Le Hezbollah est bien disposé à affronter le régime israélien sur les frontières communes du Liban et de la Palestine occupée », a-t-il ajouté.

Pour le cheikh Qawouq, la frappe américaine contre la Syrie représente une menace directe pour le Liban et la souveraineté de ce pays, avant de déclarer: « Si l’un des 59 missiles américains violait l’espace aérien du Liban et frappait les villes et les villages du pays, est-ce que ça ne représenterait pas un danger pour le Liban ? ».

Avec PressTV

 

0.00 avg. rating (0% score) - 0 votes
Share