Hillary Clinton, entre mauvais goût, sarcasmes et diabolisme

hqdefault

Septembre 2012, alors que la Libye est à feu et à sang depuis plus d’un an et la chute du régime de Mouammar Kadhafi, des extrémistes entrent dans le consulat des États-Unis à Benghazi et assassinent sauvagement Christopher Stevens, ambassadeur étasuniens en Libye et trois autres américains. Lors d’une interview sur les chaînes CNN et Fox News en octobre 2012, la secrétaire d’État, Hillary Clinton déclarait « assumer la responsabilité » dans la gestion de cette attaque survenue le 11 septembre et qui a notamment coûté la vie à l’ambassadeur américain en Libye. Qui ne se souvient pas de son éclat de rire lors de son audience devant le congrès pour cette affaire sordide ?

14 mars 2016, Hillary Clinton déclare dans une interview sur MSNBC que « les États-Unis n’ont pas perdu un seul homme en Libye » ! Ajoutant que la Libye s’était « débarrassée d’un dictateur et l’a remplacé par un État qui est presque démocratique et fonctionnel ». Ban Ki-moon, en visite en Tunisie le 28 mars dernier, s’est dit « alarmé » par la montée en puissance de l’organisation État islamique en Libye, appelant les citoyens libyens à l’unité pour y faire face.
Question : Hillary Clinton, en route pour la Maison-Blanche, a-t-elle juste perdu l’esprit ou est-elle diabolique ?

0.00 avg. rating (0% score) - 0 votes
Share