Irak : L’Arabie saoudite à l’origine des conflits interconfessionnels !

 Irak : 6000 irakiens ont perdu la vie depuis le début de l’année 2013 !Depuis 2003, date du renversement du régime de Saddam Hussein, l’Arabie saoudite ne ménage aucun effort pour déstabiliser l’Irak et « s’opposer farouchement à tout changement politique, qu’elle vit comme une menace existentielle pour sa dictature tyrannique », affirme Zayd al-Isa, spécialiste du Moyen-Orient, basé à Londres.

6 000 irakiens ont perdu la vie depuis le début de l’année 2013, en raison des violences. Selon une étude universitaire américaine, 460 000 personnes sont décédées en Irak entre 2003 et 2011, suite à l’invasion de la coalition menée par les Etats-Unis. L’étude révèle que plus de 60 pour cent des décès sont directement attribués à la violence, le reste est associé à l’effondrement des infrastructures et à d’autres causes indirectes.

L’Arabie saoudite finance, arme et apporte un soutien logistique aux groupuscules terroristes comme le Front al-Nosra, lié à al-Qaïda. Ces groupuscules, présents en Syrie, le sont aussi en Irak où l’Arabie saoudite tente de les dynamiser pour déclencher une guerre civile interconfessionnelle.

En réalité, l’Arabie saoudite vise son ennemi juré, la République islamique d’Iran, qu’elle veut faire passer pour une menace auprès des Saoudiens et de la communauté musulmane. C’est pourquoi, elle utilise la guerre confessionnelle en Irak ou ailleurs (Syrie, Liban ou Yémen) comme diversion pour éloigner le peuple saoudien de ses préoccupations quotidiennes et de ses revendications en matière de réformes politiques.

L’Arabie saoudite ne permettra jamais à son peuple d’exprimer ses revendications sociales et encore moins de manifester, elle qui, à coup de pétrodollars, a été à l’origine de tous ces soi-disant soulèvements populaires, ces « Printemps arabes » qui n’étaient en réalité qu’une « mainmise sioniste, israélienne et occidentale » devant s’inscrire dans « un plan diabolique contre les nations musulmanes du monde arabe », comme l’a souligné le président du Parti Anti Sioniste, Yahia Gouasmi, lors d’une interview accordée au journal « PAS L’Info ! », le 17/11/2013.

Qu’on ne s’y trompe pas, lorsque l’Arabie saoudite s’active à déclencher des guerres interconfessionnelles en Irak, mais aussi en Syrie, au Liban et au Yémen, elle ne défend nullement l’Islam comme elle le prétend mais uniquement ses intérêts et ceux de ses alliés : l’USraël et l’Occident. Ces derniers ont les nations musulmanes –notamment l’Iran– dans le collimateur. Soutenir l’Arabie saoudite, c’est soutenir ses alliés sionistes et soutenir le sionisme, c’est agir en contradiction avec les valeurs de l’Islam…

Parti Anti Sioniste

Source :

http://www.partiantisioniste.com/communications/irak-l-arabie-saoudite-a-l-origine-des-conflits-interconfessionnels-1755.html

0.00 avg. rating (0% score) - 0 votes
Share