Irak : l’aviation étasunienne bombarde le Hezbollah

Les brigades du Hezbollah d’Irak déchirent le voile sur la vraie nature de la mission des avions de combat et des drones US en Irak.

« L’aviation américaine bombarde, en lieu et place des positions de Daesh, celles de l’armée nationale irakienne et des forces volontaires, dont le Hezbollah. »

C’est le site Al Massala qui rapporte cette information : « Les chasseurs et les drones étasuniens ont pris d’assaut les positions des forces irakiennes et des forces volontaires dans le nord de Babylone. Ces raids témoignent de la vraie intention des États-Unis dans la prétendue guerre qu’ils disent avoir déclenchée contre le terrorisme de Daesh », affirme une source proche du Hezbollah, qui appelle les Irakiens et tous les peuples de la région à être vigilants vis-à-vis des politiques à double standard et extrêmement ambiguës des Américains, politiques à géométrie variable surtout dans le dossier de lutte contre le terrorisme.

« Les objectifs recherchés par les États-Unis et leurs alliés arabes sont parfaitement clairs. Ils veulent une emprise totale sur tous les États souverains de la région, leur démembrement, l’affaiblissement de leur armée. En Irak, ils cherchent surtout la disparition de l’armée nationale et de tous les corps mobilisés de volontaires comme le Hezbollah, Saraya al Islam, et les forces populaires. (…) Si les États-Unis avaient été sincères dans leur prétention de lutte contre Daesh, ils n’auraient jamais bombardé la localité d’Al Awissat dans le nord de Babylone. Cette localité a été frappée mercredi dernier alors que les chasseurs américains ont laissé intactes les positions de Daesh à Jaraf al Sakhar, à Fallouja et dans d’autres localités. Ces localités avaient d’ailleurs été identifiées par nos forces. Pour la seconde fois en l’espace d’un mois, les États-Unis ont frappé à coup de missiles intelligents les positions conjointes des forces armées et du Hezbollah et des forces volontaires. Ce n’est pas par inadvertance, car les équipements utilisés par les US sont extrêmement complexe et ne laissent aucune place à l’erreur. La réalité est que l’axe de la Résistance est la seule partie qui s’oppose effectivement au complot terroriste et qui est capable de sauver l’espace géographique et géostratégique de la région. »

 

3.00 avg. rating (69% score) - 2 votes
Share