Israël abat un avion de guerre syrien qui bombardait Daech

Une source militaire syrienne a révélé mardi qu’Israël a tiré en direction d’un avion de guerre syrien qui menait des opérations contre les jihadistes takfiristes dans le sud syrien.

« L’ennemi israélien a confirmé avoir adopté des groupes armés terroristes, et a visé l’un de nos avions qui frappait leurs positions dans la région de Saïda (…) dans l’espace aérien syrien », a affirmé la source militaire syrienne. Cette région se situe aux confins avec le bassin de Yarmouk, dans  la province de Deraa. Elle est occupée par la milice Khaled ben al-Walid qui a prêté allégeance au groupe wahhabite terroriste Daech

Ayant libéré plus de 90% des deux provinces de Deraa et Quneitra dans le sud syrien, dans le cadre d’une opération lancée le 19 juin dernier, l’armée syrienne est arrivée dans le secteur  occupé par cette milice takfiriste et l’encercle, le bombardant massivement.

Pour Damas, cette agression est une preuve de plus qu’Israël soutient aussi bien les groupes rebelles que Daech.
« L’ennemi israélien confirme qu’il protège les attroupements des groupes terroristes, raison pour laquelle il a visé un avion de guerre qui les bombardaient », a commenté une source militaire syrienne, citée par l’agence syrienne Sana.

Quant à l’armée israélienne, elle a donné une version différente de l’incident.
« L’armée israélienne a repéré l’avion syrien de type Sukhoï qui a pénétré de deux kilomètres dans l’espace aérien israélien et tiré des missiles Patriot dans sa direction », a-t-elle indiqué dans un communiqué, selon l’AFP.

Or, le même communiqué rapporté par les deux sites de la télévision libanaise al-Mayadeen Tv et la télévision russe RT, indique que l’avion se trouvait dans l’espace aérien du Golan lorsqu’il a été visé.

Israël qui a occupé et annexé cette région en violation aux résolutions onusiennes la présente dans ses médias comme étant israélienne.

Citée par l’agence russe Sputnik, une source militaire syrienne a déclaré à Sputnik que les systèmes antiaériens israéliens avaient visé le chasseur qui réalisait des frappes contre Daech non loin du plateau du Golan depuis l’espace aérien syrien. Une autre source militaire a précisé à Sputnik que «l’avion n’a en aucun cas pénétré dans l’espace aérien du plateau du Golan» et qu’il menait une opération dans la région de la ville de Saida contre «les terroristes qui y sont installés».

« Depuis le matin, il y a eu une escalade des combats internes en Syrie, y compris un accroissement des activités de l’aviation syrienne », ajoute le communiqué de l’armée d’occupation israélienne, d’après l’AFP.
« L’armée israélienne est en état d’alerte et continuera à opérer contre toute violation de l’accord » de 1974, a averti l’armée, en référence à un accord sur la création d’une zone tampon démilitarisée entre les deux pays, un an après la guerre israélo-arabe de 1973.

Selon RT, le communiqué de l’armée israélienne précise aussi que l’avion syrien qui a décollé depuis l’aéroport de T4, dans la province de Homs, a été abattu.   Sputnik a pour sa part affirmé à la foi d’une source de l’armée syrienne qu’un pilote de l’avion est mort que le sort du second est inconnu.

 

Sources: AFP, Sana, Al-Manar, Al-Mayadeen Tv, RT, Sputnik

0.00 avg. rating (0% score) - 0 votes
Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*