Kerry somme Assad à livrer son arsenal chimique pour éviter une frappe

Kerry somme Assad à livrer son arsenal chimique pour éviter une frappeLe secrétaire d’Etat américain John Kerry a sommé, ce lundi, le président syrien Bachar Assad à livrer tout son arsenal chimique d’ici une semaine afin d’éviter une frappe contre la Syrie.

A un journaliste qui lui demandait ce que le gouvernement syrien pouvait faire ou offrir pour empêcher une attaque, John Kerry a répondu : « Bien sûr, il pourrait remettre chaque élément de son arsenal chimique à la communauté internationale dans la semaine à venir – le remettre, tout cela sans retard et autoriser une vérification totale, mais il n’en a pas l’intention et c’est impossible à faire. »

« Les armes chimiques en Syrie (…) sont contrôlées de manière très étroite par le régime Assad. Bachar al Assad, son frère Maher al Assad et un général sont les trois personnes qui contrôlent le déplacement et l’usage des armes chimiques », a-t-il ajouté, lors d’une conférence de presse à Londres au côté de son homologue William Hague.

La solution du conflit syrien est « politique »

Bien que les Etats-Unis préparent des frappes contre la Syrie, Kerry a répété qu’un règlement du conflit syrien était avant tout « politique » et non « militaire.

« Les Etats-Unis, le président Obama, moi-même et d’autres sont d’accord pour dire que la fin du conflit en Syrie requiert une solution politique. Il n’y a pas de solution militaire, nous n’avons aucune illustion à ce propos », selon lui.

Cependant « le risque de l’inaction est plus grave que le risque découlant d’une action » a-t-il martelé une nouvelle fois en insistant sur la nécessité de sanctionner le recours à des armes chimiques.

« La solution ne sera pas trouvée sur le champ de bataille, mais autour d’une table de négociation. Encore faut-il aller à la table de négociation », a-t-il ajouté.

Caractère limité dans le temps et ciblé des frappes envisagées

Kerry a en outre insisté sur le caractère limité dans le temps et ciblé des frappes envisagées par les Etats-Unis, en disant « nous ne partons pas en guerre ».

Soutien diplomatique total du Royaume-Uni

De son côté, le chef de la diplomatie britannique a réitéré « le soutien diplomatique total du Royaume-Uni » aux Etats-Unis, dans leur projet d’action militaire contre la Syrie.

Cependant, il a rappelé que la chambre des Communes s’était opposée à toute participation de la Grande-Bretagne à des frappes.

 

http://www.almanar.com.lb/french/adetails.php?eid=129545&cid=18&fromval=1&frid=18&seccatid=37&s1=1

0.00 avg. rating (0% score) - 0 votes
Share

Une réflexion sur « Kerry somme Assad à livrer son arsenal chimique pour éviter une frappe »

Les commentaires sont fermés.