L’AfD et le sionisme : « Israël est notre avenir ! »

Continuons à examiner l’AfD de l’intérieur. Autre paradoxe pour un parti que les médias présentent comme quasiment nazi, le sionisme très présent parmi une partie de ses cadres.

Daniel Rottmann ne supporte pas que l’AfD soit soupçonnée d’antisémitisme. Il affiche volontiers un t-shirt « I love Israël ».

L’AfD a régulièrement mené campagne en se présentant comme le meilleur défenseur des Juifs. L’AfD affirme même son admiration pour Israël.

En la matière, le sommet est atteint en janvier 2017. L’AfD accueille à Coblence une grande réunion de l’ENF, le groupe de députés européens rassemblé derrière Marine Le Pen. Il y a ce jour-là à la tribune, à côté de la présidente du Front National, le néerlandais ultra-sioniste Geert Wilders, le patron de la Ligue du Nord, ainsi que Frauke Petry, alors figure emblématique de l’AfD, et son mari Marcus Pretzell.

Et lorsque vient le moment du discours de Marcus Pretzell, celui-ci déclare tout simplement : « Israël est notre avenir ! ».

0.00 avg. rating (0% score) - 0 votes
Share