Le Hezbollah rejette les « délires » de Netanyahu à propos des « sites de missiles secrets »

Le Hezbollah, a qualifié les propos du Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu de « délirants », après que celui-ci a attaqué le Hezbollah dans son récent discours à l’Assemblée générale des Nations unies.

Le Hezbollah, par la voix du ministre sortant de la Jeunesse et des Sports, Mohammad Fneich, a rejeté les mensonges du Premier ministre israélien. « Laissons Netanyahu à ses mensonges et ses illusions, a déclaré M. Fneich, dans un entretien accordé vendredi 29 septembre à l’agence al-Markaziya. Qu’il dise ce qu’il veut et qu’il incite [contre le Hezbollah] autant qu’il le souhaite. Nous nous contentons de dire que la Résistance a des capacités [d’armement] comme l’a dit le secrétaire général du Hezbollah, Sayed Hassan Nasrallah, et nous nous opposerons à toute offensive ou agression israélienne contre le Liban. » « Les Israéliens savent très bien ce qui les attend s’ils lancent une offensive contre le Liban. Et s’ils ne le savent pas encore, ils seront surpris », a-t-il mis en garde.

Le Premier ministre israélien a prétendu jeudi lors d’un discours devant l’Assemblée générale des Nations unies que le Hezbollah utilisait des « sites de missiles cachés » près de l’aéroport international de Rafiq Hariri, dans la capitale libanaise, Beyrouth.

Les déclarations de M. Netanyahu interviennent également une semaine après un discours du secrétaire général du Hezbollah, lors duquel il avait affirmé que son parti détenait des missiles de précision.

Le président libanais Michel Aoun a affirmé que les dernières « menaces » d’Israël ne seraient pas efficaces pour provoquer une escalade avec Tel-Aviv.

« Israël cherche encore une fois des excuses pour justifier son agression », a pour sa part déclaré le ministre libanais des Affaires étrangères Gebran Bassil.

« Ils cherchent des excuses pour violer la souveraineté des nations tout en utilisant les Nations unies comme plate-forme », a-t-il poursuivi.

« Ils ont oublié comment le Liban les a vaincus et a repoussé leur agression », a déclaré Bassil, ajoutant que les « nouveaux amis » d’Israël ne leur seraient pas bénéfiques à long terme.

Le Liban et Israël sont techniquement en guerre en raison de l’occupation par ce dernier des fermes de Chebaa au Liban depuis 1967.

Le Hezbollah a été fondé dans les années 1980 à la suite de l’invasion et de l’occupation israéliennes du sud du Liban.

Depuis sa création, le mouvement aux côtés de l’armée ont défendu le Liban tant face à l’agression étrangère, y compris les guerres israéliennes en 2000 et 2006, que contre le terrorisme. L’entité sioniste a subi une défaite cuisante lors de sa guerre menée contre le Liban en 2006, sous prétexte d’éradiquer l’arsenal militaire du Hezbollah.

Avec PressTV

0.00 avg. rating (0% score) - 0 votes
Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*