Les Frères du Yémen forment une nouvelle coalition menaçant la paix civile

freres

Le parti yéménite Al-Islah (branche yéménite de la confrérie des Frères musulmans) semble vouloir inciter à une guerre confessionnelle à long terme au Yémen, en formant une coalition avec le Parti salafiste al-Rachad et d’autres mouvements salafistes en Arabie saoudite.

Depuis la Turquie, son chef Mohammad Yadoumi a annoncé la formation d’une nouvelle coalition qui regroupera prochainement différents mouvements et groupes religieux salafistes, sous prétexte de renforcer les rangs de la « résistance luttant contre les Houthis (Ansarullah) et l’armée yéménite ».

Dans un communiqué posté en début de cette semaine sur Facebook, Yadoumi a évoqué les différends dans les rangs des combattants sur les fronts soutenus par la coalition saoudienne. Ces divergences entravent, selon le chef d’Al-Islah, la victoire militaire des pro-saoudiens dans les régions de Naham Sanaa et Jawf. La victoire de l’axe saoudien dans ces régions qui devrait ouvrir la voie à la prise de contrôle de la capitale Sanaa.

L’initiative d’Al-Islah renforcera les divergences dans les rangs des combattants pro-saoudiens notamment à Ma’reb, Jawf et Taez, ont estimé des observateurs proches de l’axe saoudien.

Des sources proches du président démissionnaire Abed Rabbo Mansour Hadi ont fait état des différends entre le camp pro-Hadi et celui d’Al-Islah. Ce dernier a totalement coupé ses relations avec Hadi, et coordonne avec le vice-président de Hadi, le général Ali al-Ahmar proche des Frères.

L’initiative d’al-Islah a été critiquée par la militante pro-Frères, Tawakol Kerman, vu que le parti a participé à une conférence à laquelle ont participé des dignitaires wahhabites.

De son côté, le ministre pro-Hadi, Hani Ben Brik, s’est pris à la participation d’Al-Islah à une conférence aux côtés des personnalités qui soutiennent Al-Qaïda.

Source: AlAkhbar

freres

0.00 avg. rating (0% score) - 0 votes
Share