Les photos de la maison de Tony, le frère de John Podesta

Décidément, la famille Podesta sait se faire aimer. Voici un court sujet sur la décoration intérieure de la maison de Tony Podesta, le frère de l’ancien conseiller de Bill Clinton devenu responsable de la campagne d’Hillary Clinton. De l’Art, on vous dit…

 

(Vidéo en anglais non sous-titrée en français)

 

Précision : pour Wikipédia, le Pizzagate est une théorie conspirationniste. Mais les éléments que l’encyclopédie en ligne fournit sont pour le moins contradictoires avec ce postulat.

« Mary n’est pas libre. Tu aimerais avoir une pizza pour une heure ? » (Mail de John Podesta)

« Les internautes découvrent dans un article de Washington Life que Tony Podesta, le frère de John Podesta est un amateur des œuvres de la peintre serbe Biljana Djurdjevic, dont un des thèmes est les enfants dans des situations scabreuses. Le 8 novembre 2016, jour de l’élection présidentielle américaine, Brittany Pettibone, auteur de romans de science-fiction tweete les dessins de Biljana Djurdjevic avec comme légende “un regard à l’intérieur de la maison de l’ami de Hillary Clinton Tony Podesta”. »

« Le 27 novembre 2016, un internaute redécouvre le tweet d’Andrew Breitbart datant de 2011, où il s’interrogeait déjà sur les liens entre John Podesta et des réseaux pédophiles : “Je ne comprends pas comment Podesta n’est pas vu comme étant un défenseur de premier ordre qui couvre une opération d’esclave sexuels mineurs”. Le Washington Post rapporte que des conspirationnistes se demandent si Andrew Breitbart a été assassiné par empoisonnement à l’arsenic, le 1er mars 2012 à 43 ans pour avoir fait ces révélations. »

« L’enquête du FBI contre Anthony Weiner, l’ex-mari d’Huma Abedin, conseillère d’Hillary Clinton est un nouvel élément pour les internautes, car Anthony Weiner est accusé d’avoir envoyé des messages à caractère sexuel à une mineure. »

Quand on dévoile de tels éléments, la moindre des choses serait de ne pas s’avancer sur le terrain du conspirationnisme. De ne pas écarter des hypothèses absolument pas illogiques, même si elles sont dérangeantes. Posséder de l’art pédophile chez soi n’est pas interdit, car en art, les frontières de la morale sont très floues, voire inexistantes. Des photos d’enfants nus – quand ce ne sont pas les siens – ne sont pas une preuve de pédocriminalité. Mais ce sont loin d’être des preuves du contraire !

 

JPEG - 279.6 ko
Le Club des Cinq chez les frères Podesta

 

Le Pizzagate est devenu, pour la presse mainstream qui l’a débunké, l’exemple même de la puissance de propagation d’une fake news. Car elle frapperait les esprits au plus profond et de ce fait, évoluerait hors du cadre de la raison, de la logique, de la rationalité. Un irrationnel bien pratique, car la pédophilie existe, les réseaux pédocriminels existent, et pour les médias dominants, les organisations pédocriminelles sont comme le Diable : elles n’existent pas. Ce qui est, on le sait, la technique de camouflage et d’impunité numéro un du Diable.

Rappelons ici que pendant des décennies, la police française n’ont pas voulu croire à l’existence des tueurs en série, car cela remettait en cause ses méthodes et principes. De plus, avoir affaire à des criminels professionnels endurcis et hors Milieu la mettait en échec permanent.
Pour ce qui concerne la Haute Pédophilie, le problème est un peu différent : ça touche des personnalités haut placées. Qui sont généralement hors de portée de la loi, c’est-à-dire au-dessus des lois. Sinon comment comprendre qu’un organisateur de tournages pédophiles ne reste que trois ans en prison en France, comme on l’a vu lors de la médiatisation de l’affaire Jeremstar, d’ailleurs vite planquée sous le tapis, au grand soulagement de personnalités possiblement impliquées ? Là, les ordres ont été très rapides : la presse n’en a plus parlé. Il y a eu mea culpa.

Biljana Djurdjevic est l’artiste favori de Tony Podesta (en anglais non sous-titré en français) :

 

 

Tout ceci pour dire que rien ne prouve formellement que les Podesta sont des pédocriminels, mais les indices et coïncidences continuent à s’entasser, et à piquer les yeux.

 

0.00 avg. rating (0% score) - 0 votes
Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*