Mohammed al-Daif en charge du renforcement de la résistance

JPEG - 99.8 koSelon les médias israéliens, Mohammed al-Daif a survécu à une tentative d’assassinat durant la guerre de Gaza, contrairement aux déclarations précédentes faites par l’occupant, et il s’active aujourd’hui à renforcer les Brigades al-Qassam.

Les médias israéliens ont rapporté que le commandant militaire du Hamas, Mohammed al-Daif est vivant et en charge de la reconstruction des capacités militaires du groupe dans la bande de Gaza, quelques mois après la publication de rapports affirmant qu’il avait été tué dans une attaque au cours de la dernière guerre de Gaza.

Les rapports israéliens disaient alors le commandant des Brigades al-Qassam avait été tué dans l’attentat en août 2014 sur la maison de la famille al-Dalou à Gaza, où la femme de Deif, Widad et deux enfants ont été massacrés.

Cependant, plusieurs journaux israéliens ont déclaré jeudi que l’espionnage israélien affirme maintenant qu’il a survécu et a pris un rôle actif dans la reconstruction des forces de défense du Hamas.

Ismail Haniyeh, le Premier ministre du Hamas, a déclaré jeudi que les déclarations prouvaient « l’intelligence et l’habileté » de al-Daif, et établissaient aussi les crimes de guerre israéliens pendant la guerre.

Haniyeh a déclaré que le Hamas « poursuivra la lutte contre l’occupation et dirigera également le projet de libération nationale palestinienne ».

Les médias israéliens et al-Monitor cette semaine ont déclaré que Daif avait prévu d’attaquer les colonies israéliennes au cours de la guerre de 2014, mais que cela avait été empêché par Khaled Mechaal, le dirigeant politique du Hamas en exil.

Al-Daif a eu un rôle important dans la planification d’un réseau complexe de tunnels de Gaza vers Israël, utilisés par les combattants pour s’infiltrer en Israël pendant la guerre.

Al-Daif a déclaré dans un discours pendant la guerre que « nous préférons combattre et tuer les soldats d’unités d’élite de l’ennemi, que d’attaquer des civils dans les villages jouxtant la bande de Gaza ».

Selon des rapports récents, des tensions seraient apparues entre les bras politique et militaire du Hamas, en partie suite à des avis opposés sur avec qui le Hamas devrait s’allier. L’aile militaire du Hamas et Mahmoud al-Zahar pencheraient plutôt vers l’axe iranien.

En janvier de cette année, Al-Daif a écrit au chef du Hezbollah, Hassan Nasrallah, en disant que les deux mouvements devaient diriger leurs armes vers Israël, en unissant leurs forces.

Al-Daif a survécu à de nombreuses tentatives d’assassinat, dont une en 2002 dans le quartier de Shiekh Radwan à Gaza, où il aurait perdu un œil, et en 2006, lorsque une explosion l’a grièvement blessé à la colonne vertébrale.

C’est une figure discrète, qui ne montre jamais son visage, et aurait même utilisé des doubles à l’occasion de discours.

0.00 avg. rating (0% score) - 0 votes
Share