Moscou : L’évacuation des Casques blancs par Israël prouve qu’il s’agissait d’unités de combat

L’évacuation des Casques blancs menée par l’entité sioniste d’Israël, un état qui a refusé de définir ses frontières comme doivent le faire tous les Etats, est la preuve de deux choses majeures, que nous devons déduire de plusieurs points soulignés par la vision officielle de Moscou.

Fort Russ News révèle qu’il est confirmé aux plus hauts niveaux de la bureaucratie russe que de leur point de vue, basé sur des preuves physiques directes, les Casques blancs ont été évacués principalement par Israël.

Vérification des faits : Il y avait un certain nombre de tweeters de langue anglaise et de centres d’information en ligne qui ont affirmé que l’évacuation a été effectuée par l’ONU, et cette affirmation a été répétée et répandue dans de vrais médias. Le FRN ne dispose pas d’informations pour l’instant sur la question de savoir si la désinformation était intentionnelle ou si elle était le résultat de l’infiltration des services de renseignement dans les médias mainstream occidentaux et les médias « alternatifs ». Ce processus est décrit comme la virtualisation de la guerre centrée sur le net.

Ce que Moscou a déclaré : Le ministère russe des Affaires étrangères a déclaré lundi que l’évacuation des casques blancs affiliés à Al-Qaïda est un signe de l’hypocrisie de l’organisation.
« Ce qui est symbolique, c’est que les Casques blancs ont préféré fuir la Syrie, soutenus par l’extérieur et ont ainsi révélé leur nature et démontré leur hypocrisie à tous », a déclaré le ministère russe.

Selon le ministère, l’organisation « a clairement démontré qui finance son existence ».

En outre, le ministère russe des Affaires étrangères a commenté les déclarations du département d’État américain concernant le non-respect par Moscou de ses obligations dans le sud-ouest de la Syrie.
« Nous aimerions souligner qu’en fait, c’est le contraire, c’est Washington pendant ces nombreux mois qui n’a rien fait pour séparer dans la zone démilitarisée les groupes d’opposition dits modérés des terroristes de l’EI et du Front al-Nosra », a déclaré le ministère russe.

Selon Moscou,  « maintenant dans le sud-ouest de la Syrie, grâce aux activités réussies de l’armée syrienne et à notre soutien, l’ordre et la légitimité ont été restaurés et les conditions d’un retour à la vie pacifique ont été créées» .

En effet, l’armée israélienne vient d’évacuer de la Syrie les Casques blancs et leurs familles à la demande des États-Unis et de certains pays européens. Le directeur de l’Institut russe de planification stratégique, Alexandre Gusev, a commenté la nouvelle aux médias russes, en indiquant la raison du retrait.
les Casques blancs « se sont complètement discrédités » en diffusant de fausses informations dans les médias au sujet d’attaques chimiques présumées en Syrie, estime-t-il.

Le fait qu’ils aient été retirés montre, selon Gusev, que leur tâche serait achevée.
« Cela montre qu’apparemment les Casques blancs ont achevé leur tâche et peuvent être retirés de Syrie », a-t-il commenté.

Quant au rôle d’Israël, l’analyste indique deux raisons pour lesquelles l’organisation a été évacuée par Israël.
« C’est un pays qui bénéficie du soutien financier et politique des grandes capitales occidentales et qui est situé à proximité de [la Syrie]. Il est clair que les services de renseignement israéliens contrôlent une très grande partie de la Syrie et qu’il est plus facile pour eux de retirer des membres de l’organisation » , a déclaré M. Gusev aux médias russes.

Un nombre croissant de journalistes, d’analyses et de preuves physiques directes montrent que les Casques blancs ont été intégrés à des unités d’Al-Qaïda, de l’ASL et de l’EI, changeant souvent de rôle et jouant également des rôles en tant qu’unités de combat.

Par Paul Antonopoulos
Sources : Fort Russ ; Réseau international

 

0.00 avg. rating (0% score) - 0 votes
Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*