Piero San Giorgio et sa famille : la connexion juive

Commentaire à propos d’un entretien avec Jean Robin ou “San Giorgio” admettait la judéité d’une “partie de sa famille”, à présent indisponible …

 

Piero “San Giorgio” Falotti, le Ténia juif de la Dissidence !

Une bonne taupe juive doit savoir donner le change en s’affichant avec des ouvrages antisémites sulfureux.

Il y a peu, nous avions relayé un article de nos amis d’En Direct Du Chaos, commentant la lamentable vidéo de Pierro “San Giorgio”, Falotti de son vrai nom.

L’épicier survivaliste “suisse” s’y fendait d’une de ses fameuses fellations pro-sionistes, tout en blasphémant allègrement contre la religion chrétienne. Une telle servilité envers la Synagogue de Satan nous aurait paru suspecte, si nous n’étions pas déjà convaincus que l’helvète bedonnant inondait sa petite culotte pour l’armée de Tsahal. Il nous avait lui-même avertis, dans cette vidéo pathétique tournée sur une plage de Tel Aviv :

Ou encore, ce ténia fiché dans le rectum de la dissidence ne s’était pas gêné pour souhaiter un joyeux Yom Kippour à la communauté juive :

Sa famille juive

Intrigués par ces révélations, plus que surpris, tant l’ignoble individu transpirait la juiverie à cent lieues à la ronde. Les témoins lumineux de notre jewdar ayant viré au rouge, nous avons donc décidé de nous livrer à un stalking en règle de l’entourage proche de la taupe Falotti.

Nous avons rapidement eu connaissance du profil Facebook d’une certaine Paola Falotti Lypszyc, résidant à Genève …

… Et cette Paola est certainement la soeur de San Giorgio puisque ce dernier ne manque pas de liker ses photos :

Paola Falotti, Lypszyc de son nom de mariage semble avoir beaucoup d’israélites dans ses contacts, jugez plutôt :

La liste est longue et ici non-exhaustive, l’épluchage de tous ses contacts rappellerait celle de Schindler. Moins longue serait-elle, cependant, que le nombre des Lypszyc qui auraient péri dans les camps. L’index des victimes de la Shoah tenu par le site du Mémorial de Yad Vashem : affichant tout de même 20 295 étoiles au compteur !

Paola Faloti est l’épouse de Jerry Lipszyc :

Le cœur du beau-frère de Piero Falotti bât pour l’armée de Tsahal à n’en pas douter (page FB) :

Falotti, agent dévoué de la (((finance américaine et de l’Alt Right)))

 

« Ce que veulent les petites sociétés américaines, c’est davantage une force de vente qu’une présence réelle, indique Piero Falotti. Cette force de vente doit être accompagnée d’activités de marketing, d’analyse de marché, de gestion des partenaires, sans oublier les ingénieurs qui présentent le produit ; bref, tout ça est très cher à mettre en place. » En outre, l’Europe est un marché complexe. La diversité des langues, la disparité des régulations fiscales et salariales ont de quoi affoler plus d’un entrepreneur américain. Sans compter les tracas de gestion auxquels elles donnent lieu, au détriment du travail commercial. « Les Américains aiment la simplicité, déclare Piero Falotti. C’est précisément ce que nous leur apportons : une solution simple. »
source : Les Echos

Falotti s’est spécialisé dans l’ouverture de marchés en Europe pour le compte d’entreprises américaines. C’est précisément dans le cadre de ces activités qu’il a fait son apparition, il y a quelques années, dans le milieu de la dissidence française de droite. Le but étant de convertir et d’ouvrir le marché des idées nationalistes, en Europe, aux américains.

Proche de l’Alt Right, cette “nouvelle droite” américaine, Falotti se rend souvent Outre-Atlantique dans des conférences d’extrême-droite états-uniennes, comme le démontre cet article de VICE. San Giorgio aura su s’appuyer sur le concours des bras cassés de Suavelos afin d’y développer un marketing calqué sur le modèle Yankee. C’est surement à l’époque où ils se cotoyaient sur Teamspeak que San Giorgio a suggéré à Cédric “Rivaldi” Rappi son idée de kibboutz nationaliste appelé France Village.

Un t-shirt aux motifs païens de bon aloi pour blouser les jeunes trisos racialistes fans de ces deux youpins.

L’ennui en France, pour les youtres, étant qu’ils ne peuvent en général s’appuyer que sur les plus vils militants nationalistes qui puissent exister, et donc souvent les plus idiots. Quand on a un tant soit peu de fierté à défaut de jugeote, on ne s’abaisse pas à trahir la France pour le compte de la juiverie la plus immonde, la plus ignoble, la plus malfaisante.

De fait, la plupart des acteurs de cette fausse dissidence font planer le doute sur leur certificat de non-judéité, et pour cause. Tous ces misérables, s’ils ne sont pas marranes, sont souvent compromis maritalement avec des juifs, cela vaut pour Piero “San Giorgio”. Peut-être faudrait-il que le gros Falotti baisse culotte, pour savoir s’il a encore quelque chose à “kasher” ?

Bonus, le Ténia avoue encore la judéité de sa famille dans une récente vidéo, à partir de la 4ème minute :

0.00 avg. rating (0% score) - 0 votes
Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*