Procès Klarsfeld : déchaînement de l’appareil judiciaire et tentatives d’intimidation contre Alain Soral et E&R

arton38751-06c4f

Le 6 avril 2016 s’est tenue à la 17ème chambre du tribunal de grande instance de Paris l’audience de plaidoirie dans le procès opposant Alain Soral à Serge et Beate Klarsfeld. Il est important de noter que les époux Klarsfeld ne sont pas les initiateurs de cette nouvelle attaque contre Alain Soral : ce sont la LICRA, le BNVCA et autres associations mémorielles qui les ont instrumentalisés pour nuire à l’essayiste.
Des militants de la Ligue de défense juive, milice sioniste responsable d’innombrables agressions impunies sur le sol français, venus pour intimider Alain Soral et ses avocats, ont proféré des menaces à peine voilées à l’encontre de notre journaliste Vincent Lapierre. Dans un procès où Alain Soral est présumé coupable et où la justice lui demande d’apporter la preuve de son innocence, trois mois de prison avec sursis ont été requis contre l’essayiste par le procureur, et près de 70 000 euros par les parties civiles.

Image de prévisualisation YouTube

 

L’un des dessinateurs d’E&R était présent à l’audience et a pu réaliser quelques croquis :

 

La famille Klarsfeld en deux photos

 

Serge et Beate Klarsfeld en visite à l’Élysée en 2008 :

 

Leur fils Arno, ancien garde-frontière de l’armée israélienne :

0.00 avg. rating (0% score) - 0 votes
Share