Quand « un Arabe et une juive » présentent les jeunes musulmans de banlieue comme des antisémites en puissance

12628411_621996807941019_8351107409370200377_oMercredi 3 février, la chaîne France 2 a diffusé -dans le cadre d’une soirée sur l’engagement des Français djihadistes- un documentaire intitulé : « Les Français, c’est les autres » {http://panamza.com/bex}.

Son sujet : les « blessures identitaires » des lycéens de banlieue, majoritairement musulmans et présentés pour la plupart comme des antisémites-anti-Charlie-et-négationnistes. Soit la version audiovisuelle, actualisée et paternaliste du livre « Les territoires perdus de la République » consacré au même thème.

Sa promotion médiatique : des interviews complaisantes des 2 réalisateurs ont été menées par Ruth Elkrief de BFM TV, Paul Amar de la chaîne israélienne i24news et Paule-Henriette Lévy de la « Radio de la communauté juive » {http://panamza.com/bey; http://panamza.com/bez; https://youtu.be/LxD-Q3lbO3E}.

Sa promotion politique : un tweet favorable de Serge Barbet, conseiller de la ministre de l’Éducation nationale {http://panamza.com/bfa}.

Sa co-réalisateur : Mohamed Ulad-Mohand, ex-compagnon de Mazarine Pingeot et producteur (en tandem avec la philosophe franco-israélienne Sophie Nordmann et avec le soutien du « Comité juif américain », lobby ultra-sioniste) d’une émission inaboutie de télé-réalité sur la question israélo-palestinienne {http://panamza.com/bfb}.

Sa co-réalisatrice : Isabelle Wekstein-Steg, avocate, organisatrice de voyages éducatifs sur Israël et bloggeuse sur le site d’opinions de la communautariste Anne Sinclair {http://panamza.com/12800}.

Se mettant en scène tout au long du film, le duo commence à se présenter aux élèves comme « un Arabe et une juive », laissant ainsi espérer au téléspectateur que les préjugés de chaque communauté seront mutuellement exposés. Il n’en sera rien.

À aucun moment, le documentaire n’aborde équitablement les autres « blessures identitaires » parmi les jeunes Français telle -par exemple- celles de plus en plus de lycéens juifs gagnés par l’islamophobie ainsi que par le racisme anti-arabe et partis rejoindre en Israël une armée d’occupation coupable de crimes de guerre {http://panamza.com/7887; http://panamza.com/7448}.

12628411_621996807941019_8351107409370200377_o

5.00 avg. rating (94% score) - 1 vote
Share

Une réflexion sur “ Quand « un Arabe et une juive » présentent les jeunes musulmans de banlieue comme des antisémites en puissance ”

  1. Inutile de vous casser la tete à DENONCER ET CONDAMNER cette chaine maudite de BFM TV car tout le MONDE sait que sa position est ULTRA PRO SIONISTE et de maniére absolument RADICALE!!!!
    Je vous invite vivement à vous intéresser à la biographie du président de cette chaine maudite et vous aurez alors tout compris !

Les commentaires sont fermés.