Régime jordanien…début du compte à recours ou punition saoudienne ?

jordanie_affrontementsLa Jordanie, qui avait toujours des craintes quant à l’expansion de la crise syrienne sur ses territoires, a vu ces craintes se réaliser effectivement : affrontements entre citoyens et la police, incendies contre des bâtiments gouvernementaux, manifestations contre le régime. Selon des informations de la ville jordanienne Maan, où des affrontements opposent des protestataires aux forces de l’ordre, un véhicule appartenant aux forces de la gendarmerie a été pulvérisé.

Des forces jordaniennes avaient déployé des renforts à l’intérieur de la ville après que des protestataires ont brulé des banques et des institutions gouvernementales suite à la mort d’un citoyen lors d’affrontements avec les forces de la police suite à une campagne d’arrestation survenue dans la ville.

 

Maan est considérée comme la capitale de la rébellion contre le régime royal. Dans les années 80 du siècle dernier, « la révolte d’avril » a commencé dans cette ville. Sachant que l’esprit salafiste domine dans cette ville qui envoie de nombreux de ses fils pour combattre en Syrie sur fond confessionnel.

 

Depuis le début de la crise syrienne, le régime jordanien a adopté des positions mitigées. Des informations ont fait état de la présence de miliciens armés qui s’entrainent sous supervision américaine sur les territoires jordaniens, et de campements et de rassemblements de miliciens dans les territoires jordaniens.

 

Le roi se trouve donc dans une position difficile, il craint les pressions saoudiennes d’une part, et d’un scénario similaire à celui de la Syrie dans son pays. Sans oublier le dossier des réfugiés syriens et des fardeaux économiques, sociaux et sécuritaires.

 

Les jours qui viennent montreront si le mouvement populaire à Maan sera éteint grâce à une décision saoudienne. Et Riyad pourra aider le régime jordanien financièrement pour satisfaire les habitants de Maan. Mais le prix à payer est clair : La Jordanie devra participer ouvertement à l’animosité contre la Syrie, et au ralliement de la Jordanie au club des rois et des princes que promeut l’Arabie Saoudite.

 

L’Arabie pourrait en effet être derrière les événements à Maan et chercherait à donner des leçons au roi hésitant envers plusieurs dossiers sur lesquels insiste l’Arabie.

traduit du site arabi-press

0.00 avg. rating (0% score) - 0 votes
Share