Rohani: « Les assaillants de la Syrie et leurs alliés paieront le prix fort »

 

Le Président iranien Hassan Rohani a assuré que si une attaque contre la Syrie a lieu, les assaillants et leurs alliés dans la région seront les plus affectés et subiront de lourdes pertes.Selon l’agence de presse Fars, le président iranien a indiqué que « la priorité de la politique étrangère iranienne est la cause syrienne, parce que la Syrie occupe une place avancée dans la résistance », soulignant que Téhéran déploie tous ses efforts pour empêcher une guerre contre la Syrie.S’exprimant dans un discours devant les imams de prière du pays, cheikh Hassan Rohani a salué les nouvelles informations des derniers jours faisant état de la diminution des probabilités d’une guerre contre la syrie.
L’Iran ne renoncera pas d’un iota à ses droits nucléaires L’Iran « ne renoncera pas d’un iota » à ses droits nucléaires, a dit le président cité par l’agence de presse Mehr. »Notre gouvernement ne renoncera pas d’un iota aux droits absolus » de l’Iran en matière nucléaire, a dit Rohani, alors que son ministre des Affaires étrangères Mohammad Javad Zarif et la chef de la diplomatie européenne Catherine Ashton doivent se rencontrer d’ici fin septembre à New York pour relancer les négociations nucléaires.

 » L’Occident doit comprendre qu’il n’obtiendra aucun résultat par les menaces et les pressions « , a encore dit Rohani.

Selon le président iranien, « les premières négociations nucléaires auront lieu à New York (entre Zarif et Ashton) et ensuite elles vont se poursuivre dans un autre lieu avec le groupe 5+1″ (Etats-Unis, Russie, Chine, France, Grande-Bretagne et Allemagne) ».

Rohani a chargé la semaine dernière le ministère des Affaires étrangères des négociations avec les « parties étrangères » sur le dossier nucléaire.

0.00 avg. rating (0% score) - 0 votes
Share