S. Nasrallah : en cas de guerre, ‘Israël’ affrontera un sort auquel il ne s’attend pas

Lors de son discours pour le dixième jour de Achoura, ce jeudi 20 septembre, le secrétaire général du Hezbollah sayed Hassan Nasrallah a assuré qu’au cas où l’entité sioniste déclarait la guerre au Liban, il affrontera un destin auquel il ne s’attend point.

Il a aussi affirmé que  la Résistance a acquis des missiles balistiques de haute précision, malgré les tentatives israéliennes pour l’en empêcher.

Citant les propos du ministre israélien de la guerre Avigdor Lieberman, lequel a signalé deux changements majeurs depuis la guerre de 1973, dont l’acquisition des ennemis d’Israël de missiles de haute précision, S. Nasrallah a déclaré: « quoique vous fassiez, les choses sont désormais faites et nous avons acquis ces  missiles ».

Ces missiles changeront la donne dans la prochaine guerre contre Israël, car son front interne fera partie de la bataille, a indiqué son éminence.

« Au cas où il déclare la guerre, il affrontera un sort qu’il n’a nullement prévu », a-t-il mis en garde.

Les points forts du discours de sayed Nasrallah 
Au début nous présentons nos condoléances au prophète mohammad (S)  en ce jour d’Achoura de commémoration du martyre de son petit-fils l’imam Hussein… nous adressons aussi nos condoléances à l’Imam al-Mahdi et à tous ceux qui aiment l’imam Hussein…
Depuis 1992 nous commémorons cette occasion tout en empruntant la voie husseinite. Depuis, notre foule n’a cessé de s’agrandir et notre puissance de s’affermir et de se perfectionner,  A travers notre marche sur la voie de l’imam hussein, nous n’avons vu que la dignité, la libération, la restitution de notre souveraineté, l’affermissement de notre présence au Liban et dans la région et sans oublier les progrès important réalisés dans les différents domaines.
Avec ces principes husseinites et durant des décennies de notre parcours,  vous avez fait preuve d’une grande fidélité, en affirmant votre présence dans tous les domaines
Ce dont nous a inculqué cette école de l’imam Hussein et qui ne cesse de le faire tous les jours, en nous traçant la voie à suivre. Tout comme lorsque Yazid (le khalife omeyyade)  et Omar ben Saad (le commandant de l’armée qui a combattu l’imam Hussein), et Chimr ibn zi-l-jawchan (celui qui a décapité l’Imam hussein)  lui avaient demandé de faire le choix entre deux choses : la capitulation ou le martyre. Il nous a appris comment choisir la dernière car Dieu n’accepte pour nous que nous soyons humiliés.
Depuis que nous avons connu l’imam Hussein, nous avons emprunté son chemin et jamais nous ne suivrons la voie des gens injustes et impies ni la préfèrerons à la sienne.

Cette foule dans la banlieue sud, à Baalbek, à Tyr, à Nabatiyeh, dans le Hermel, et dans beaucoup d’endroits au Liban comme dans le monde entier est l’indice indubitable de la victoire de l’imam Hussein

En ce jour, beaucoup de grandes valeurs ont été exprimées : le courage, le sacrifice, l’abnégation, l’attachement au Jour dernier, l’amour de Dieu et de sa rencontre, la foi, le désir de retour à Dieu… En ce jour, le sang a vaincu l’épée. Et votre génération aussi, son sang a réalisé l’un des plus grand exploits contre l’épée, en l’occurrence celle des usa, d’Israël, des takfiristes…

Hier j’ai dit la plupart des choses sur les questions politiques. Mais comme le dixième jour de Achoura  est celui de la confirmation de positions, nous allons dons rappeler nos positions de principes.

Engagement envers la cause palestinienne

Nous renouvelons notre engagement religieux et idéologique et humain envers la cause palestinienne et notre engagement à rester aux côtés du peuple palestinien pour qu’il obtienne ses droits légitimes et nous saluons les marches de retour qui ont lieu régulièrement dans la bande de Gaza, ainsi que les opérations héroïques en Cisjordanie occupée et nous saluons cette volonté invincible des palestiniens pour exprimer leur refus du deal du siècle.

Au Yémen, c’est la Karbala de notre temps

Nous renouvelons notre soutien au peuple yéménite opprimé qui vit tous les jours et a longueur de journée une karbala permanente, La Karabala de notre temps est celle qui se passe au Yémen avec la guerre, le blocus, la famine, la soif,…
On y voit aussi l’autre scène de Karbala, celle de la fermeté, de la bravoure, du courage, du sacrifice, de la lutte,…

Il est du devoir des peuples arabes et musulmans ainsi que des gens libre dans le monde de briser le silence sur les massacres horribles commis contre ce peuple.  C’est une responsabilité morale, religieuse et humaine qui incombe à tout le monde. Les gens auront à rendre des comptes devant Dieu et seront questionne par Lui sur leur position de ces crimes et horreurs commis dans ce Yémen opprimé et qui nous est très cher

Non au changement démographique à Bahreïn

Nous renouvelons notre soutien devant le peuple du Bahreïn et qui a supporté par sa spécificité les poignards de ses autorités et des pays voisins et nous soutenons ses droits légitimes et nos déplorons le changement démographique opéré par le régime qui naturalise des gens qui n’ont rien à voir avec son passe et sa nature.

Grand soutien à l’Iran

En ce jour, il est de notre devoir de soutenir la République islamique d’Iran (RII)  et qui dans quelques semaines va entamer une phase dangereuse de son histoire via de nouvelles sanctions américaines, comme tout le monde le sait envoie ses émissaires dans tous les pays pour les dissuader d’acheter le pétrole iranien. Nous savons que la RII dans toutes ses institutions refusent de devenir un esclave chez le maitre américain, elle refuse qu’on confisque ses décisions et qu’on s’accapare ses richesses et son pétrole. C’est parce que l’Iran veut rester indépendant et souverain qu’il subit les foudres des Etats-Unis. C’est parce qu’il soutient les peuples de la région et lutte pour avorter les projets d’hégémonie…

Nous devrions rappeler ses dons et sa générosité et son soutien aux peuples palestinien et libanais et grâce à laquelle la résistance a libéré la terre, restitué les détenus dans les prisons israéliennes. La RII a été la première qui a acquiescé l’appel du peuple irakien pour faire face à Daech
La RII a soutenu la Syrie dans la guerre mondiale menée contre elle
Nous lui devons beaucoup et devons la soutenir pour faire face au blocus…

 

Au Liban j’en appelle à l’accalmie, à la poursuite des négociations pour former un gouvernement et activer le Parlement libanais pour faire face à tous les dossiers.

C’est déjà fait, nous avons des missiles de haute précision

Sur la question israélienne, nous devons rester sur nos gardes, les israéliens sont inquiets et en colère parce leur projet dans la région a échoué

Leurs espoirs ont été douchés en raison de  ce qui se passe en Irak, en Syrie et au Liban. Ils savent que l’axe de la résistance est bien plus fort,  et que de nouvelles parties l’ont rallié, et que des pays qui étaient en dehors du cercle du conflit contre les Israéliens sont désormais dedans.

Il ne faut jamais faire confiance à cet ennemi. Lui, appréhende la  bataille dans la région car il sait que ses points de faiblesses sont à découvert et sait très bien les atouts de force en notre disposition

Le ministre de la guerre de  l’ennemi a dit récemment, à l’occasion de la commémoration de la guerre de 1973,  qu’il y a deux grands changements stratégiques depuis.
Le premier d’après lui est que leurs ennemis, c’est-à-dire nous,  possèdent des missiles de haute précision.
Le second étant que le front intérieur au sein de l’entité sioniste sera un front de bataille dans la prochaine guerre et ne sera pas épargné comme dans les guerres précédentes.
En 1973, les combats avaient eu lieu sur le front de bataille, en 2006, les gens à Tel Aviv buvaient du café …

Aujourd’hui, tout a changé. Nous devons être parfaitement conscients nous aussi de ces changements qui étaient imprévisibles pour l’ennemi…
S’agissant de la question des missiles de haute précision, les israéliens s’emploient pour empêcher la résistance de s’acquérir cette capacité.
Quoiqu’ils fassent, et quel que soient les moyens qu’ils déploieront, les choses sont déjà faites. La résistance possède d’ores et déjà des missiles précis et des capacités d’armements qui lui permettent d’affronter Israël comme jamais auparavant et d’une manière imprévisible..

Les Israéliens savent que le Hezbollah est désormais plus fort

Parmi les choses qui ont changé dans  leur armée, et que j’avais évoquées lors de la commémoration de la victoire contre les groupes takfiristes, celles de son déficit moral et psychologique. Tout le monde en Israël m’a répondu sur cette question. . Directement et indirectement. Parce que je mettais la lumière sur une réalité qui est douloureuse pour eux. Parce qu’ils savent que la technologie ne peut gagner une bataille et que le facteur humain est décisif…

Par quoi m’ont-ils répondu? Dans le passé, les israéliens menaçaient d’envahir Beyrouth. Depuis 2006 ils ne le font plus. Pour ce faire ils ont besoin de forces terrestres, lesquelles n’existent désormais plus. Alors qu’au Liban il y de nouvelles choses en vue…Ils m’ont donc répondu qu’ils vont détruire le Liban mais il n’est pas question de nous envahir…

Ils ont répondu en me tournant en dérision mes propos et en arguant que je les menace depuis un sous-sol où je serais caché. Dans tous les cas je ne suis pas installé dans un sous-sol. Le fait que vous ne soyez pas parvenus à me liquider est d’ailleurs le signe de votre impuissance. . Alors que vous savez très bien que ce que le Hezbollah a préparé comme effectifs et combattants et arsenal et missiles pour la prochaine guerre… Vous savez que le Hezbollah est désormais plus fort…

Oui nous sommes dans une phase sensible et nous sommes en même temps en position de force, et de dissuasion avec l’ennemi.

Nous puisons tout ce dont nous avons, des valeurs qui imprègnent ce jour qui a eu lieu depuis 1380 années
En ce jour nous renouvelons notre adhérence à  cette voie de la victoire du sang contre l’épée
Les dangers prochains ne seront pas aussi graves que ceux que nous avons traversés et nous allons les ffronter avec fermeté.

Durant ces dernières années, c’est Zeinab qui était le titre de notre bataille et nous avons prouvé que nous somme son Abbas par nos sacrifices, le sang de nos martyrs et de nos blessés.
Nous renouvelons notre fidélité et notre attachement dans cette voie hostile à tous les oppresseurs de la Terre. Lorsque l’imam Hussein s’est retrouvé seul face après le martyre de ses proches et compagnons, il avait demandé, n’y a-t-il personne pour nous soutenir. Et nous, de lui répondre : Labbayka ya Hussien (Nous sommes à tes ordres o Hussein)
Nous lui disons aussi que jamais nous ne quitterons ces places de la dignité et de la victoire.

Et nous lui répèterons ce que ses compagnons lui avait dit lorsqu’il leur avait conseillé, la veille de son martyre, de le quitter et de partir.
« O Abu Abdullah, allons-nous te quitter pour survivre après toi. La vie n’est d’aucun attrait sans toi o Hussein. Même si nous savions que nous allions être tués, brûlés, éparpillés dans le vent, et ressuscités, puis de nouveau  tués, brûlés, éparpillés dans le vent, et ressuscités et qu’on nous fasse cela mille fois, nous ne te quitterons jamais o Hussein…

 

Source: Al-Manar

0.00 avg. rating (0% score) - 0 votes
Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*