S.Nasrallah téléphone au père de la martyre Achraqat, colère d’ »Israël »

Achrakat

Le secrétaire général du Hezbollah, Sayed Hassan Nasrallah, a téléphoné vendredi soir au père de la martyre palestinienne Achraqat Qatanani (16 ans), lui présentant ses condoléances et ses félicitations  pour le martyre de sa fille. Celle-ci a été tuée le 22 novembre 2015 lors d’une tentative d’attaque à l’arme blanche contre un soldat de l’occupation près d’un barrage israélien au sud-est de Naplouse (Cisjordanie occupée).

Taha, le père d’Achraqat, laquelle a toujours rêvé de voir un jour Sayed Nasrallah, s’est dit très fier de cette initiative du secrétaire général du Hezbollah et a rapporté qu’il lui a dit qu’il considère Achraqat comme son fils (le martyr) Hadi.

« Sayed Nasrallah a assuré qu’il n’abandonnera jamais la Palestine, et qu’Achraqat est une martyre de la résistance islamique au Liban », a rapporté M.Qatanani.

Et de poursuivre: « Avant la fin de cet appel, Sayed Nasrallah m’a demandé si j’avais besoin de quelque chose, je lui ai alors répondu que je voudrais qu’il rende hommage à Achraqat dans le premier discours qu’il prononcera, et il me l’a promis ».

Après la révélation par la famille de cet appel téléphonique, les forces d’occupation ont pris d’assaut son domicile à l’est de Naplouse. Un officier appuyé par plusieurs soldats  a menacé le père de détruire son domicile sous prétexte qu’il incite « à la violence » contre l’occupation.

Et puis, pour mettre l’accent sur l’incitation israélienne à la division entre musulmans, M.Taha a affirmé que l’officier israélien lui a dit : «  comment se fait-il que (Sayed) Hassan Nasrallah qui est un chiite téléphone ici, là où il y a des sunnites !! ».

5.00 avg. rating (94% score) - 1 vote
Share