Sayed Nasrallah suivra en personne le dossier de la lutte contre la corruption

Le secrétaire général du Hezbollah, sayed Hassan Nasrallah, a exposé, mercredi soir, dans un discours retransmis par la chaine Al-Manar, le programme électoral des candidats du Hezbollah aux législatives, prévues le 6 mai. Sayed Hassan Nasrallah a choisi des dossiers réalistes que le bloc parlementaire du Hezbollah s’efforcerait  à réaliser durant les quatre prochaines années de son mandat. Il a notamment affirmé que la lutte contre la corruption serait la priorité nationale du bloc parlementaire de la Résistance, et qu’il suivrait en personne ce dossier.

Voici les principaux points de son discours :

La tenue des élections législatives au Liban constituent une opportunité sérieuse pour mettre en place une autorité nationale jouissant de la stabilité garantie par l’équation : armée-résistance et peuple.

Nous avons considérablement contribué à l’adoption du scrutin proportionnel pour rectifier la représentation au (parlement).

Nous voulons rester la voix honnête représentant notre peuple. Les députés du Hezbollah œuvreront à protéger le Liban, son peuple, son territoire, son pétrole et ses ressources naturelles face à l’ennemi israélien et takfiristes.

Nous avons adopté des sujets réalistes qu’on s’efforcera à réaliser avec les autres blocs parlementaires.

Le Hezbollah œuvrera à la réalisation des réformes politiques et administratives dans le pays à travers le développement de la loi électorale actuelle, la réduction de  l’âge du vote à 18 ans, l’introduction des projets de loi et l’activation du rôle législatif et réglementaire afin de permettre de juger le pouvoir le pouvoir exécutif.

La nécessité de mettre en place un ministère pour la planification. Nous au Liban, avons besoin de ce ministère et d’un personnel spécialisé qui profite des expériences et des centres d’étude afin d’aider le gouvernement et tous les ministères.

Le renforcement du rôle des comités de censure dont à leur tête   l’inspection centrale et le bureau d’audit.

Le développement du pouvoir judiciaire pour qu’il soit une autorité indépendante.

Le Hezbollah œuvrera à renforcer les institutions sécuritaires dont notamment celles relatives à l’armée nationale et de fournir les ressources financières nécessaires pour lui permettre de mener à bien ses tâches nationales dans la défense du Liban et du maintien de la sécurité.

Approuver la loi de décentralisation administrative élargie dans le pays, compte tenu de ses nombreux avantages sur tous les niveaux…

Lutte contre la corruption

S’agissant des problèmes graves du gaspillage et de la corruption qui poussent le pays vers le désastre, il est impératif que tout le monde traite la question de la lutte contre la corruption dans toutes les institutions de l’État et de considérer cette lutte comme une priorité absolue. Nous allons travailler avec les autres blocs parlementaires et les fonctionnaires de l’Etat sur la résolution de ce sujet.

Le Hezbollah constituera un comité qui aura pour mission de contrer la corruption. Nous réaffirmons notre engagement à rester un parti propre et non impliqué dans des problèmes de corruption. Nous sommes résolument déterminés à préserver la pureté de la voix des martyrs et des sacrifices.  Je m’engage à suivre ce dossier en personne malgré mes préoccupations (au niveau local et régional).

La formation des listes électorales

Nous avons organisé durant ces dernières semaines des réunions pour former les listes électorales.

Certains s’attendaient à ce que nous jouons un rôle que nous ne voulons pas jouer, nous n’aimons pas jouer, nous ne demandons à personne de se retirer, nous ne faisons pression sur personne, nous avons fait le maximum qu’on puisse faire concernant les alliances électorales. Chacun est libre d’adopter son choix électoral.

Cette nouvelle loi offre une chance supplémentaire à nos alliés et amis pour être représentés au parlement. Mais si nos alliés ne se comportent pas entre eux avec modestie cela entrainera à l’échec. J’invite tous nos alliés à l’humilité  au compromis et à faire des concessions.

Notre relation stratégique avec le Courant Patriotique Libre (CPL) est stable, bien que nous sommes en désaccord sur certains dossiers. Nous nous sommes accordés dans certaines circonscriptions et opposés dans d’autres. Mais après les élections, le Hezbollah et le CPL coopéreront dans les dossiers avec lesquels ils collaboraient.

Stratégie de défense

En ce qui concerne les discussions sur la stratégie de défense qui se tiendront après les législatives, nous annonçons que nous n’avons aucune réserve sur le fait d’aborder ce point, surtout qu’il a été proposé par le chef d’Etat. Celui qui détient les arguments ne craint pas l’ouverture de ce dossier.

Conférence de Paris

Nous saluons tout soutien à l’armée et assure la fourniture d’armes nécessaires à l’armée pour contrer les menaces israéliennes. Nous remercions mêmes les parties qui offrent sans conditions.

Mais s’il s’agit d’octroyer des dettes supplémentaires au Liban, à savoir 17 milliards dollars qui s’ajoutent aux 80 milliards de dettes, cette question nécessite alors d’être débattue, de discuter des moyens de les rembourser et des impôts qui seront imposés à la population.

Enfin, je voudrais féliciter toutes les mères à l’occasion de leur fête, notamment les mères des martyrs, des handicapés et des détenus, et de tous les résistants dans la région.

Source : Al-Manar

5.00 avg. rating (94% score) - 1 vote
Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*