Syrie: l’Armée saoudienne peut-elle former « les anti Assad »?

caric_armee13-09-2014 – 18:47

Dans un article du Newsweek, Jeff Stein écrit :  » les armements et les équipements dernier cri dont dispose l’armée saoudienne ne peuvent être utilisés ni entretenus sans la présence des techniciens occidentaux ».

« Sur la base aérienne de Dhahrane, il existe une blague qui circule toujours parmi les techniciens occidentaux et qui dit : les saoudiens ne peuvent que faire décoller un seul des avions stationnés sur cette base, un Tordano français présenté en maquette à l’entrée de la base « !!!

 » La flotte aérienne saoudienne qui fait partie de l’une des plus grandes de la planète contient des dizaines de F15S qui ne pourront décoller sans l’intervention des centaines de techniciens américains et britanniques. Ces techniciens entretiennent les chars, les bateaux, les canons, les avions de la famille royale. Sans eux, aucun de ces appareils ne pourra être utilisé. Le même schéma régit les activités de l’armée de terre saoudienne. C’est une armée composée de nombreux soldats et d’officiers qui n’ont pas été formés et parmi lesquels figurent de nombreux non saoudiens.

 

En ce sens, quand la Maison Blanche annonce l’entrainement futur des « rebelles modérés anti Assad » par le « officiers saoudiens”, elle ne dit en effet que la moitié de la vérité !!

Il va sans dire que Riyad est incapable d’aider à hauteur des millions de dollars aux efforts de guerre mais ce ne sera certainement son armée qui sera en mesure d’entrainer les rebelles syriens. Cette tache revient à des centaines de conseillers américains et britanniques installés depuis longtemps au royaume des al Saoud. C’est une illusion donc que de voir un jour un pilote saoudien pouvoir décoller un jour à bord de son F15 de sa base et d’aller bombarder les positions de Daech en Iran ou en Syrie !

 » Les saoudiens n’ont aucune compétence en la matière. Il appartient aux étrangers et aux Américains de former les rebelles syriens. Même si on apportait un soutien de l’extérieur, Riyad ne peut rien faire qu’à condition de recruter des entrepreneurs étrangers »

 

Sources: Newsweek, traduit par Irib

Source:

http://french.almanar.com.lb/adetails.php?eid=191464&cid=76&fromval=1&frid=76&seccatid=141&s1=1

http://french.almanar.com.lb/adetails.php?eid=191464&cid=76&fromval=1&frid=76&seccatid=141&s1=1

 

0.00 avg. rating (0% score) - 0 votes
Share