Syrie : les USA ont utilisé du phosphore blanc à Hajin

phosphore-blanc

La coalition américaine a utilisé des armes interdites lors de sa récente attaque contre la province de Deir ez-Zor, a rapporté ce lundi 29 octobre l’agence de presse syrienne SANA.

L’agence SANA précise que la coalition américaine a utilisé des bombes au phosphore blanc, interdites sur le plan international, pour attaquer les positions de Daech [comme le prétendent les États-Unis] dans la ville de Hajin dans la province de Deir ez-Zor.

Plus tôt ce mois-ci, le gouvernement syrien et l’armée russe avaient accusé la coalition menée par les États-Unis d’utiliser du phosphore blanc lors d’une attaque similaire près de la ville de Hajin.

Le ministère syrien des Affaires étrangères a appelé la communauté internationale à condamner les États-Unis pour leur utilisation des bombes interdites.

La coalition internationale dirigée par les États-Unis a mené le dimanche 28 octobre un raid aérien contre une zone civile à l’est de Deir ez-Zor.

La chaîne libanaise Al-Mayadeen, citant des sources locales, rapporte que lors de ce raid aérien, cinq civils, dont deux enfants, ont été tués dans le village d’al-Sussah.

 

Source: PressTV

 

0.00 avg. rating (0% score) - 0 votes
Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*