Le Hezbollah condamne l’attentat de Saint-Pétersbourg. Nouveau bilan

avril 4, 2017 dans Hezbollah, Russie

manar-02602050014844904126

Le Hezbollah a condamné, dans un communiqué, « l’attentat terroriste  qui a  visé lundi  le métro de Saint-Pétersbourg, provoquant la mort de dizaine de citoyens innocents ». Il a exprimé « ses condoléances aux autorités russes et au peuple russe ». Lire la suite →

Share

La 1ère vidéo de l’attentat de Londres fut diffusée par un politicien polonais lié à un terroriste israélien

mars 26, 2017 dans Angleterre, Entité sioniste

C71-7jkW4AAxuzF

Mercredi 22 mars, vers 14h40, un attentat était commis dans le quartier de Westminster, à Londres.

À 15h47, la première vidéo de la scène du crime était publiée sur Twitter. Un quart d’heure après, son auteur a Lire la suite →

Share

Attentat de Londres : Quand les médias mainstream diffusent de fausses nouvelles…

mars 24, 2017 dans Angleterre

Abou-Izzadeen-1728x800_c

Un attentat à Londres a de nouveau secoué les Européens lorsqu’une voiture a foncé sur la foule sur le pont de Westminster. L’assaillant a par la suite poignardé à mort un policier… Les médias et les réseaux sociaux ont aussitôt commencé à diffuser des informations et des photos. Cependant une fausse rumeur a commencé à circuler lorsque le Channel 4 du Royaume Uni a révélé le nom du terroriste comme étant Abou Izzadeen (Trevor Brooks), un britannique converti à “l’Islam radical”. Lire la suite →

Share

La DGSI savait-elle le Bataclan dans le viseur de terroristes depuis 2009 ?

mars 16, 2017 dans France

ob_bfd782_bataclan5-1728x800_c

Dans le cadre du dossier des attentats du 13 novembre, des notes «confidentiel défense» de la DGSI viennent récemment d’être déclassifiées. Elles révèlent des détails intrigants sur un projet d’attentat datant de 2009 et qui visait le Bataclan. Lire la suite →

Share

L’attentat à Damas a fait 74 morts

mars 12, 2017 dans Syrie

manar-07106910014893163949

Le double attentat perpétré samedi dans la vieille ville de Damas a fait 74 morts, en majorité des pèlerins chiites irakiens, selon un nouveau bilan établi dimanche par l’Observatoire syrien des droits de l’Homme (OSDH).

Quarante-trois de ces victimes sont des pèlerins irakiens chiites, venus se recueillir dans les mausolées situés dans la vieille ville, a précisé l’OSDH. Lire la suite →

Share

11.03.12 / 11.03.17 : le mensonge d’État de l’affaire Merah

mars 12, 2017 dans France, Vidéo

claudegueant-740x1024

Image de prévisualisation YouTube
Share

Attentats de Paris/Bruxelles : l’avocat du « djihadiste » est un franc-maçon lié à la nébuleuse pro-israélienne et antimusulmane

février 6, 2017 dans Entité sioniste, Franc-maçonnerie, France

C36cbf2WYAAb8Fy.jpg large

Lundi 30 janvier, le site du magazine L’Obs révélait en exclusivité la mise en examen (en France) de Mohamed Abrini, Belgo-Marocain soupçonné d’être impliqué dans les attentats de Paris et de Bruxelles {http://panamza.com/clx; http://panamza.com/cly}. Lire la suite →

Share

2783 architectes et ingénieurs contestent la version officielle du 11-Septembre : Le Monde les traite de «conspirationnistes»

février 6, 2017 dans France, USA

C3681CuXAAIfu25.jpg large

Jeudi 2 février, sous la supervision du « journaliste » Samuel Laurent, Le Monde a lancé un outil en ligne (financé par Google) pour lister et diaboliser de nombreux sites indépendants d’information, présentés comme « peu ou pas fiables » {http://panamza.com/decodex; https://youtu.be/NCZN0GaHnc8}. Lire la suite →

Share

Attentat de Nice : la justice refuse de poursuivre le tandem Cazeneuve/Estrosi

janvier 19, 2017 dans France

C2ih7AaXgAEd3Ln.jpg large

Jeudi 19 janvier, le parquet de Nice a fait savoir qu’il ne retient « aucun fait de nature à engager une quelconque responsabilité pénale à l’encontre de quiconque » à propos de l’attentat survenu le 14 juillet 2016 à Nice {http://panamza.com/cku}. Lire la suite →

Share

11 Septembre 2001 – Crimes financiers impunis

janvier 3, 2017 dans USA, Vidéo

11-septembre-enquete-20170103-1728x800_c

Voici le deuxième débat sur le 11 septembre 2001. Et voici le texte de présentation:
Nous vous présentons ici notre débat filmé sur les attentats du 11 septembre 2001. Un regard portant sur les délits d’initiés constatés pendant la semaine précédant cet attentat et plus généralement sur les dérives toujours grandissantes de la finance mondiale.  Notre projet initial était d’analyser ces délits de haute volée qui demeurent à ce jour toujours couverts et impunis par la justice. Et d’établir en même temps de possibles corrélations avec les multiples scandales et dérives financières que nous constatons aujourd’hui.

Après avoir longuement prospecté afin de vous proposer deux ou trois spécialistes ayant travaillé sur ces deux sujets, notre choix s’est porté sur deux spécialistes dans ces domaines –  M. Marc Chesney , Directeur de l’Institut banque et finance de l’Université de Zurich et M. Denis Robert journaliste français d’investigation et écrivain – qui ont accepté de débattre sur ces sujets.
Le point de vue de Monsieur Chesney sur les délits d’initiés du 11 septembre est capital, puisqu’il est le premier  spécialiste en sciences économiques à avoir produit (avril 201O)  une étude sérieuse et fouillée sur ce dossier. Monsieur Denis Robert avec son travail de longue haleine sur ce symbole particulier des dérives de la finance mondiale qu’est Clearstream était la personne la plus idoine pour nourrir le débat. Ces deux personnalités ayant marqué leur désir d’échanger et M. Denis Robert s’étant déclaré disposé  à se pencher sur le dossier du 11 septembre 2001 dans l’optique d’un entretien filmé avec M.Chesney, notre débat s’annonçait prometteur.

Image de prévisualisation YouTube

Le jour du tournage cependant, M. Robert nous a fait part de sa totale méconnaissance du volet financier des zones d’ombre des attentats du 11 septembre 2001, et de son peu d’entrain  à être associé à un débat portant entre autres sur ce sujet. Il nous a fallu beaucoup d’efforts, d’explications et de persuasion pour amener ce dernier à la table du débat.  Déception supplémentaire, M. Chesney  nous a  paru lui aussi peu enclin à s’exprimer sur cet aspect de la controverse.

Aussi il a fallu ré-ajuster la thématique du débat. A peine trois questions sur le 11 septembre et le reste sur la finance mondiale en général et sur l’actualité financière. Et ce débat que nous vous proposons ici est le reflet fidèle de ce rendez-vous manqué. Comme vous le constaterez nos deux interlocuteurs sont plus que sommaires et expéditifs quand nous voulons les entendre sur ce sujet «hautement polémique».

Il ne s’agit nullement ici  d’accabler nos deux invités: premièrement nous leur sommes gré d’avoir accepté et participé à ce débat;  deuxièmement nous sommes conscients que participer de près ou de loin sur ce sujet de remise en question du 11 septembre peut valoir aux téméraires  de sévères  retours de bâton et de multiples  désagréments, surtout si ces personnes exercent des professions et autres activités exposées. A l’évidence MM. Chesney et Robert,  avaient beaucoup à perdre en liant leurs noms et réputations à cette thématique brûlante; troisièmement nous voulons marquer encore une fois notre profond respect pour leurs importantes contributions respectives, l’un sur les attentats du 11 septembre et l’autre sur l’affaire Clearstream ce qui les a très probablement exposés aux critiques et remontrances de leurs pairs et autres gardiens du Temple.

Cette frilosité de nos interlocuteurs impose tout de même de tirer ce constat: plus de quinze après ces attentats, ayant eu lieu sur un sol étranger, la perspective de débattre et analyser publiquement de tel ou tel aspect de ce sujet en France, le pays autoproclamé des « Droits de l’Homme et des Libertés» comme on l’entend souvent claironner dans les grands médias continue de susciter une sorte de terreur superstitieuse, même chez ceux qui seraient, apparemment, les plus légitimes pour s’y engager, résultat d’une propagande qui œuvre sournoisement, souterrainement, et avec constance pour établir un périmètre de sécurité autour du débat sur ces événements qui sont à la source de toutes les guerres qui ensanglantent le Maghreb et le Proche et Moyen-Orient depuis 15 ans.
Ceci souligne indubitablement  une censure pernicieuse de la liberté de la parole, un des fondements de nos sociétés dites «démocratiques».

La «démocratie»  constituera justement le troisième et dernier volet sur cette série d’entretiens portant sur les zones d’ombre des attentats du 11 septembre 2001. En espérant que les prises de paroles de nos interlocuteurs y seront plus profondes, libres et éclairantes.

Gérard Lazare

Share