Archives par mot-clé : Histoire

La drôle d’histoire des banques françaises

Absence de contrôle, spéculation à outrance et paradis fiscaux ont éloigné les banques de l’économie réelle et enclenché une crise sans précédent en 2008. Comment en est-on arrivé là ? Ce documentaire remonte jusqu’en 1714, date de l’introduction en France du billet de banque, puis du système des actions orchestré par John Law – un banquier britannique féru de mathématiques qui fit fortune dans les jeux. Mais déjà, une première bulle spéculative crée la panique ! En 1789, la dette de l’État atteint 80 % du PIB. Elle est effacée huit ans plus tard, ruinant les créanciers et suscitant la colère des bourgeois… Désireux de redonner confiance aux Français, Bonaparte crée en 1799 la Banque de France. Vingt familles parisiennes – dont les Rothschild – s’emparent de cette banque centrale. Vers 1865, pour financer la révolution industrielle, deux établissements sont créés pour collecter l’épargne dormante du grand public et drainer des investissements industriels à l’étranger, notamment vers la Russie : la Société Générale et le Crédit Lyonnais…
Les sirènes de l’ultralibéralismeS’appuyant sur des films d’archives et des séquences d’animation, le documentaire raconte l’histoire d’un système qui s’emballe, notamment après la Première Guerre mondiale, où l’inflation aboutit à la crise de 1929. Puis il décrypte comment, malgré un regain d’influence des tenants de la régulation de l’État après la Seconde Guerre mondiale, la banque cède aux sirènes de l’ultralibéralisme et à la confusion politico-financière.Un documentaire réalisé par Guy Girard pour Arte France :
Image de prévisualisation YouTube

 

Share

Le réseau Gladio et les crimes de l’OTAN

Ce documentaire se concentre sur les opérations du réseau Gladio dans l’Italie et l’Allemagne des années 1960 à 1980.

Créés par les États-Unis pour barrer la route au communisme en Europe, des groupes clandestins en vinrent à soutenir des intérêts fort peu démocratiques.

L’organisation secrète Stay Behind, rebaptisée plus tard Gladio, le « glaive », a vu le jour en 1948 à l’initiative des États-Unis. Ses agents devaient être prêts à effectuer des missions d’espionnage et à commettre des actes de sabotage en cas d’offensive soviétique. Celle-ci n’ayant finalement pas eu lieu, ce sont les intérêts politiques des gouvernements de droite voire de groupes d’extrême droite que Gladio s’attache à défendre. Des contacts existent avec les différents services secrets nationaux, à l’abri de tout contrôle parlementaire.

C’est le Shape (commandement militaire de l’OTAN en Europe) qui assure la coordination.

Les attentats de la piazza Fontana à Milan en 1969, celui de la gare de Bologne en août 1980, puis celui de la Fête de la Bière à Munich, quelques semaines plus tard, furent attribués à des anarchistes ou à l’extrême gauche. On saura plus tard qu’ils étaient l’œuvre de l’extrême droite. Il a fallu attendre le 3 août 1990 pour que le Premier ministre italien, Giulio Andreotti, révèle l’existence du Gladio et ses ramifications en Europe.

À ce jour, il reste impossible d’avoir accès aux archives de l’OTAN et des services secrets concernés pour en savoir plus sur les agissements du réseau…

Documentaire sur ARTE : « Le Réseau Gladio – Armée sécrète d’europe »

Image de prévisualisation YouTube

 

Share

Le concept de gestion des masses par le consumérisme (Edward Bernays)

Voici un documentaire édifiant sur le concept de consumérisme, dans lequel notre société moderne est plongé depuis des décennies, qui consiste à reléguer la culture du besoin et de la citoyenneté aux oubliettes au profit de la culture du désir.

Edward Bernays, neveu de Sigmund Freud, a créé de toute pièce la notion de consumérisme aux États-Unis durant les années 20, puis a mis en pratique la théorie que le désir humain était manipulable par une élite financière, économique puis politique afin de contrôler au mieux l’esprit, les sentiments et la réflexion de la foule.

Au travers des événements du 20e siècle, ce documentaire retrace également le parcours des différents acteurs qui ont essayé de s’opposer au diktat du contrôle du stimuli des désirs secrets de la population et de son asservissement par le biais de produits de consommation afin de mieux gérer et diriger l’opinion de la masse.

À vous de juger et de vous faire votre opinion… à moins que vous ne soyez manipulés ?

http://www.dailymotion.com/video/xx3yxc http://www.dailymotion.com/video/xx3zcp http://www.dailymotion.com/video/xx3zdc
Share

Franc-maçonneries et symboles occultes : les légendes sumériennes (deuxième partie)

Dans cette deuxième partie sur la Franc-maçonnerie et les sciences occultes, les thèmes abordés sont les légendes sumériennes et égyptiennes, autour desquels divers raisonnements sont établis, avec au cœur du sujet la question suivante : existe-il parmi les sociétés secrètes d’aujourd’hui, qu’elle se réclament des franc-maçons ou non, des « descendants » philosophiques des anciens initiés égyptiens ?

NB: Pour activer les sous-titres, cliquer sur la case  CC située en bas à droite en cours de lecture

Image de prévisualisation YouTube
Share

Dominique Cartouche, la véritable histoire : entretien avec Marion Sigaut et Loïc Sergeat

Marion Sigaut, historienne, et Loïc Sergeat, dessinateur, nous parlent de la bande dessinéeDominique Cartouche, la véritable histoire, publiée aux éditions Kontre Kulture. Ils racontent comment le projet est né, pourquoi ils ont choisi de parler de Cartouche, quels ont été les partis pris stylistique et narratif, et évoquent leur prochaine collaboration.

http://www.dailymotion.com/video/x2baxi0

Marion Sigaut raconte une anecdote sur la vie de Louis Dominique Cartouche :

http://www.dailymotion.com/video/x2bk4ax
Share

Une autre histoire de l’Amérique : Bush et Obama, ou l’ère du terrorisme

Dans cette série de 10 documentaires, Oliver Stone nous dévoile l’histoire contemporaine des Etats-Unis comme elle ne nous a encore jamais été encore racontée.

Ce nouvel opus du grand cinéaste engagé remet en question l’idéal américain tel qu’il est présenté officiellement dans les livres scolaires depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale.

Pour voir l’ensemble des épisodes, cliquez ici

Image de prévisualisation YouTube
Share

Franc-maçonnerie et symboles occultes : l’œil d’Horus et la pyramide (première partie)

Voici un court documentaire de Red Ice Radio qui date de 2011. Dans cet extrait, ils parlent surtout de l’œil d’Horus (œil de la Providence ou œil qui voit tout), de la symbolique de la pyramide sur les billets de 1 dollar américain et de la récupération par les franc-maçons de cette symbolique.

À l’origine, ce documentaire s’intitule Illuminati symbolism in Hollywood movies, mais ils oublient presque de parler des films hollywoodiens et insistent plus sur les franc-maçons que sur les Illuminati, mais a le mérite de faire une analyse radicale de toute la symbolique.

Image de prévisualisation YouTube
Share

Restez débranchés ! – Saison 2, épisode 2 : la Cinquième République

Restez débranchés ! est la web-série qui vous permettra de porter la contradiction aux leçons infligées en cours et qui vous donnera enfin de vraies clés de compréhension, en citant par exemple des noms qui semblent avoir échappé à vos manuels scolaires, ainsi qu’à vos professeurs.

C’est le système de l’éducation qui ne va pas être content… La nouvelle école est en marche !

http://www.dailymotion.com/video/x2b1dlu

 

Pour plus d’informations, rendez-vous sur Facebook : https://www.facebook.com/wat.ari.5

Pour apporter votre soutien et suivre l’actualité, la page officielle de Restez débranchés ! :https://www.facebook.com/pages/Restez-d%C3%A9branch%C3%A9s-officiel/241657325985806?ref=hl

Share

Pactes avec le Diable — L’Amérique et le IIIe Reich

Un documentaire tabou sur les liens entre l’Amérique et le IIIe Reich.

Fabrizio Calvi et Steeve Baumann se sont plongés dans 250 000 pages de dossiers déclassifiés de la CIA, du FBI et des services secrets de l’armée américaine, le tout recouvrant une période allant de la fin des années 30 jusqu’au début des années 80. Les services secrets auraient ainsi entretenu des rapports avec les nazis.

Les Américains ont-ils laissé faire l’inimaginable sans réagir ? Quels ont été les enjeux politiques et humains de cette entreprise sans nom ? Des témoignages de spécialistes et d’anciens responsables viennent étoffer les recherches d’un documentaire explosif sur cette sombre partie de l’Histoire américaine.

Source : Lundi Investigation et Planète

Dans ce documentaire, il est question des profits engrangés par la Chase Manatthan Bank sur l’Holocauste. À l’époque, elle se nommait la Chase National Bank (de 1877 à 1955). Devinez qui sont les principaux actionnaires de la banque ? La famille Rockefeller.

David Rockefeller dirigera la banque durant les années 1970 et 1980.

Aujourd’hui, la Chase Manattan Bank est une filiale de JP Morgan Chase.

Image de prévisualisation YouTube
Share