Archives pour l'étiquette Kémi Seba

Kemi Seba sur Guyane Première, juin 2016

Kemi-Seba-sur-Guyane-Première-151x113

Suite de la tournée mondiale de conférences de Kemi Seba qui se pose cette fois en Guyane afin de présenter son dernier livre, Obscure Époque. Il passe dans l’enregistrement ci-dessus sur la radio Guyane 1ère. À voir, diffuser et partager afin de soutenir cet écrivain et penseur panafricain déterminé à atteindre un noble objectif, celui de l’indépendance et du réveil de l’Afrique.

Image de prévisualisation YouTube
Share

Kemi Seba sur les liens entre « Le Monde », Soros et le Quai d’Orsay

Kemi Seba sur les liens entre « Le Monde », Soros et le Quai d’Orsay

Fraichement transféré à Afrique Média, Kemi Seba tisse les liens entre le journal Le Monde, Georges Soros et le Quai d’Orsay.

Évidemment, il est inutile de présenter le Quai d’Orsay ; en revanche, les deux autres intervenants méritent qu’on s’y attarde quelques secondes…

Georges Soros est l’homme qui finance les Femen et bien d’autres mauvais coups à travers la planète, à l’instar du conflit ukrainien et probablement de tous les conflits mondiaux dans lesquels l’Avant-garde, les États-Unis et Israël ont eut et vont avoir un intérêt direct ou indirect. Il finance entre autres tout ce qui bouge et qui est antirusse en Europe centrale depuis le début de la guerre civile en Ukraine.

C’est le Big Boss de toute la racaille financière qui pullule sur cette planète, de New York à Tel-Aviv. Depuis des décennies, il est toujours très proche de tous les gouvernements américains successifs, faisant fi de leur prétendue appartenance « politique » (quel altruisme !).

C’est certainement l’idole du même qu’on a ici en France, en version réduite : Jacques Attali. Voir nos articles sur ce très dangereux individu pour vous faire une idée plus large de l’ampleur de l’enculerie qu’incarne ce sinistre personnage.

 

Le Monde (que de mauvaises langues ont osé surnommer L’Immonde) quant à lui est un journal de propagande d’État « socialiste » dont l’actionnaire majoritaire n’est autre que Pierre Bergé, l’ancien compagnon du très « torturé » Yves Saint-Laurent. Pour se faire une idée du niveau de dérangement du feu créateur de mode, voir son « œuvre » ouvertement propédophile, la Vilaine Lulu, dont Pierre Bergé est aujourd’hui le détenteur des droits. 

À noter que l’homme, très proche de François Hollande et de toute la gauche pédéraste (Jack Lang, Frédéric Mitterrand, etc.), est l’inventeur de la théorie suivante : « Porter un enfant ou travailler à l’usine, quelle différence ? » Sans trembler, il mettait sur le même niveau le fait d’être payé pour porter un enfant et celui d’être payé pour aller à l’usine afin d’argumenter sur son point de vue ultra pro-mariage gay lors de l’apogée des « Manif pour tous ». Voir notre petite synthèse du bonhomme pour en apprendre davantage.

Toujours les mêmes dans les « bons » coups depuis la nuit des temps…

Image de prévisualisation YouTube
Share