Archives pour l'étiquette PMA/GPA

« Pourquoi pas des pièces détachées d’enfants ? » – Entretien avec Maria Poumier

arton38677-30185

Marchandiser la vie humaine

Maria Poumier répond aux questions de Jean-Michel Vernochet au sujet du dernier ouvrage collectif qu’elle vient de publier : Marchandiser la vie humaine. Elle parle du business de l’infertilité, création israélienne, de l’avortement, de la pilule, du cancer, de la GPA et de la dérive infernale des sociétés libérales.

Un entretien réalisé par Médias-Presse-Info.

Image de prévisualisation YouTube
Share

Le flop discret du Sidaction

arton38682-bba0a

4,2 millions d’euros de promesses de don en 2016 contre 45 en 1994

La 22e édition du Sidaction, une opération de levée de fonds pour la recherche et la prévention contre le sida a permis la collecte de 4,21 millions d’euros de promesses de dons, soit à peu près le même chiffre que l’an dernier, ont indiqué les organisateurs.

 

« Nos messages de sensibilisation auprès des jeunes ont été largement relayés. Nous sommes heureux de constater l’engagement d’une nouvelle génération d’ambassadeurs aux côtés des artistes et des médias pour faire prendre conscience aux jeunes de l’importance de la prévention en matière de lutte contre le sida », a déclaré François Dupré, le directeur général du Sidaction.

Lire la suite de l’article sur lefigaro.fr

 


 

Le 28 mars 2016, Pierre Bergé, le propagandiste de la GPA, tweetait :

Pierre Bergé ‏@pvgberge
SIDACTION c’est maintenant. Faites un don. Faites le 110. La guerre n’est pas finie, elle en est loin. Il y a de + en + de séropositifs.

Il y a deux ans, le 6 avril 2014, le Sidaction « fêtait » ses 20 ans. 21 médias relayaient la propagande des associations prosélytes de l’homosexualité, qui touchent, on le rappelle, la moitié des dons. Le reste va à la recherche sur le sida.

C’est là que le bât blesse : depuis qu’un ancien président d’Act Up a insulté les Français en direct à la télé (édition 1996), les dons ont chuté. Traduction : les Français, généralement généreux dans leurs dons, et qui pallient la désertion de l’État dans beaucoup de domaines sociaux, veulent bien donner pour la recherche (on le voit avec le Téléthon), mais pas pour des associations communautaires qui les insultent en permanence, ou qui les accusent de tous les maux : discrimination, racisme, homophobie, transphobie et autres tendances fascistoïdes.

 

La fameuse insulte aux Français de Christophe Martet (à 1’06) :

Image de prévisualisation YouTube

 

Concrètement, les dons sont passés de 45 millions d’euros en 1994 (pour la première édition) à quatre millions aujourd’hui… Pierre Bergé a beau marteler les chiffres dramatiques de la maladie en 2012, soit « 1,6 million de personnes mortes du sida dans le monde, c’est-à-dire trois par minute », rien n’y fait. Les dons disparaissent comme peau de chagrin…

La personnalité du vieil actionnaire du journal Le Monde est-elle en cause ? Ses prises de position en faveur de la GPA, pour l’exploitation des ventres des femmes pauvres du tiers-monde a-t-elle choqué les Français ? Ses insultes à l’encontre des manifestants pacifiques accusés d’homophobie et assimilés à des antisémites ont-elles pesé dans la balance ?

Quoi qu’il en soit, le mécène de toutes les homosexualités ne rend pas service à la cause qu’il croit défendre. On n’a toujours pas entendu, du côté des associations, de voix indépendante pour fustiger cette figure tutélaire dérangeante… Ce qui s’explique en partie par l’argent qu’il déverse ou fait déverser (via la mairie de Paris) à ces mêmes associations. Pieds et poings liés à une personnalité très, très controversée.

– La rédaction d’E&R –
Share

Un médecin dénonce l’imposture des « études » sur les enfants de couples gays

arton37428-320f8

Son interview censurée par LCI ?

Extrait de l’intervention du Dr Lévy-Soussan [1] sur le plateau de la chaîne LCI le 20 janvier 2016, où le psychiatre déconstruit la théorie sur le bien-être des enfants de parents homosexuels. La vidéo a depuis été retirée du site LCI-TF1.

http://www.dailymotion.com/video/x3np0tc

Notes

[1] Le Docteur Pierre Lévy-Soussan est psychiatre psychanalyste, enseignant à l’Université Paris-Diderot. Il intervient auprès de l’Assemblée nationale et du Sénat sur les questions de filiation et de protection de l’enfance. Il est médecin directeur de la Consultation Filiations Centre Médico-Psychologique pour l’enfant et la famille depuis 1999 à Paris, 15°, association CEREP- Phymentin. (Source : Wikipédia)

Share