Archives par mot-clé : Sexualité

« Pourquoi pas des pièces détachées d’enfants ? » – Entretien avec Maria Poumier

arton38677-30185

Marchandiser la vie humaine

Maria Poumier répond aux questions de Jean-Michel Vernochet au sujet du dernier ouvrage collectif qu’elle vient de publier : Marchandiser la vie humaine. Elle parle du business de l’infertilité, création israélienne, de l’avortement, de la pilule, du cancer, de la GPA et de la dérive infernale des sociétés libérales.

Un entretien réalisé par Médias-Presse-Info.

Share

Le flop discret du Sidaction

arton38682-bba0a

4,2 millions d’euros de promesses de don en 2016 contre 45 en 1994

La 22e édition du Sidaction, une opération de levée de fonds pour la recherche et la prévention contre le sida a permis la collecte de 4,21 millions d’euros de promesses de dons, soit à peu près le même chiffre que l’an dernier, ont indiqué les organisateurs.

 

« Nos messages de sensibilisation auprès des jeunes ont été largement relayés. Nous sommes heureux de constater l’engagement d’une nouvelle génération d’ambassadeurs aux côtés des artistes et des médias pour faire prendre conscience aux jeunes de l’importance de la prévention en matière de lutte contre le sida », a déclaré François Dupré, le directeur général du Sidaction.

Lire la suite de l’article sur lefigaro.fr

 


 

Le 28 mars 2016, Pierre Bergé, le propagandiste de la GPA, tweetait :

Pierre Bergé ‏@pvgberge
SIDACTION c’est maintenant. Faites un don. Faites le 110. La guerre n’est pas finie, elle en est loin. Il y a de + en + de séropositifs.

Il y a deux ans, le 6 avril 2014, le Sidaction « fêtait » ses 20 ans. 21 médias relayaient la propagande des associations prosélytes de l’homosexualité, qui touchent, on le rappelle, la moitié des dons. Le reste va à la recherche sur le sida.

C’est là que le bât blesse : depuis qu’un ancien président d’Act Up a insulté les Français en direct à la télé (édition 1996), les dons ont chuté. Traduction : les Français, généralement généreux dans leurs dons, et qui pallient la désertion de l’État dans beaucoup de domaines sociaux, veulent bien donner pour la recherche (on le voit avec le Téléthon), mais pas pour des associations communautaires qui les insultent en permanence, ou qui les accusent de tous les maux : discrimination, racisme, homophobie, transphobie et autres tendances fascistoïdes.

 

La fameuse insulte aux Français de Christophe Martet (à 1’06) :

 

Concrètement, les dons sont passés de 45 millions d’euros en 1994 (pour la première édition) à quatre millions aujourd’hui… Pierre Bergé a beau marteler les chiffres dramatiques de la maladie en 2012, soit « 1,6 million de personnes mortes du sida dans le monde, c’est-à-dire trois par minute », rien n’y fait. Les dons disparaissent comme peau de chagrin…

La personnalité du vieil actionnaire du journal Le Monde est-elle en cause ? Ses prises de position en faveur de la GPA, pour l’exploitation des ventres des femmes pauvres du tiers-monde a-t-elle choqué les Français ? Ses insultes à l’encontre des manifestants pacifiques accusés d’homophobie et assimilés à des antisémites ont-elles pesé dans la balance ?

Quoi qu’il en soit, le mécène de toutes les homosexualités ne rend pas service à la cause qu’il croit défendre. On n’a toujours pas entendu, du côté des associations, de voix indépendante pour fustiger cette figure tutélaire dérangeante… Ce qui s’explique en partie par l’argent qu’il déverse ou fait déverser (via la mairie de Paris) à ces mêmes associations. Pieds et poings liés à une personnalité très, très controversée.

– La rédaction d’E&R –
Share

Des viols à Cologne et du viol en général

arton37773-03e96

Des paroles d’expérience, de courage et de sagesse

Le viol, cette arme de guerre, au sens propre comme au sens figuré, ce moyen pour le sexe dit fort de posséder le sexe dit faible, est décortiqué et remis dans ses différents contextes par cette femme qui a été violée, il y a 25 ans.

 

Elle revient sur les événements de Cologne, sur leur perception par les femmes elles-mêmes et par le public, sur la différence entre les agressions sexuelle et le viol, sur le traumatisme et sa lente compréhension, sur les amalgames à propos des violeurs, sur les campagnes politiques stériles contre le viol, sur le respect du corps. Des paroles d’expérience et de sagesse.

Share

Après les victimes de la Shoah, les homosexuels milliardaires

Alain Soral encore convoqué au tribunal, cette fois par Pierre Bergé

arton31880-58543

 

Pierre Bergé a saisi le tribunal pour faire interdire la fabrication, la diffusion et la commercialisation de l’ouvrage Dialogues désaccordés, d’Alain Soral et Éric Naulleau.

Selon Pierre Bergé, Alain Soral l’aurait diffamé en raison de son orientation sexuelle.

En collant les uns aux autres certains extraits dispersés dans le livre, alors que les passages ont parfois jusqu’à 20 pages d’écart, Pierre Bergé aboutit à la conclusion qu’Alain Soral l’aurait traité de « pédophile » et que d’après lui, Pierre Bergé défendrait la possibilité d’avoir recours à une mère porteuse afin d’assouvir librement ses pulsions.

En plus, de l’interdiction de la commercialisation de Dialogues désaccordés, il demande également 55 000 euros de dommages et intérêts et de frais de justice à l’encontre d’Alain Soral, d’Éric Naulleau et de leur éditeur.

L’audience aura lieu demain, mardi 24 mars, à la 17e chambre du Tribunal correctionnel de Paris.

 

Pour en avoir plus sur l’ouvrage qui a tant déplu à M. Bergé :

Share

Sexy Baby : le documentaire sur la sexualité à l’âge d’Internet

Sexy Baby : A Documentary About Sexiness and The Cyber Age est un documentaire réalisé en 2012 par la journaliste Jill Bauer et la photographe Ronna Gradus et traitant de l’évolution de la sexualité à l’ère d’Internet et de la société du spectacle. Le film suit Nichole, une ancienne actrice porno de 32 ans, Laura, une institutrice de 22 ans, et Winnifred, une jeune fille de 12 ans. Les deux réalisatrices ont récemment présenté Hot Girls Wanted, un film sur l’exploitation de jeunes filles par l’industrie pornographique, au festival de Sundance 2015.

 

Share