Archives par mot-clé : USA

Snowden reçoit

abc_edward_snowden_2_jt_130609_wgEdward Snowden sort du purgatoire de sa dissimulation destiné à faire incuber aux autorités du Système une partie de la pression étouffante, à l’origine de la crise, pour l’éliminer physiquement. Il s’enhardit, ou plutôt s’agit-il des circonstances qui l’intègrent dans son nouveau cadre de vie et permettent de jeter quelque regard, de prendre quelques photos, voire même de faire en sorte qu’il reçoive une récompense qui lui a été décernée mercredi par ses pairs, – whistleblower US réunis en association et devant lui décerner une récompense, le “Sam Adams Award for Integrity in Intelligence”. (Sam Adams, du nom d’un officier de la CIA qui s’était illustré pendant la guerre du Vietnam pour son opposition aux thèses officielles sur les conditions de la guerre.)

Continuer la lecture de Snowden reçoit

Share

Syrie : conflits et mensonges

Ni la tyrannie exercée par un dictateur, ni l’utilisation d’armes chimiques par le « régime », ni la nécessité de rétablir la démocratie ne peuvent expliquer, selon Nazanin Armanian, la décision des États-Unis d’attaquer la Syrie. Pour parvenir à une approche rigoureuse des faits, il est indispensable de Continuer la lecture de Syrie : conflits et mensonges

Share

« Les forces radicales dans l’islam servent les intérêts des Américains » – Alexandre Douguine

Alexandre Douguine est un intellectuel Russe, chrétien orthodoxe (dans la branche traditionaliste des « vieux croyants »). Polyglotte, il parle neuf langues, et a obtenu un doctorat en histoire de la science, en 2001, et un second en science politique, en 2004. Il est devenu l’un des intellectuels les plus influents de la nouvelle Russie. Continuer la lecture de « Les forces radicales dans l’islam servent les intérêts des Américains » – Alexandre Douguine

Share

Les États-Unis vont nettoyer les armes chimiques qu’ils ont illégalement laissées au Panama

Profitant de l’évolution de la crise des armes chimiques en Syrie, le gouvernement du Panama a rappelé aux États-Unis leur obligation de détruire les armes chimiques qu’ils ont laissées sur l’île de San José, la plus grande du pays. Continuer la lecture de Les États-Unis vont nettoyer les armes chimiques qu’ils ont illégalement laissées au Panama

Share

Syrie : la France se préparait à lancer l’opération le 1er septembre

hollande soldatLa France se préparait à déclencher le bombardement de la Syrie à 3 heures du matin, dans la nuit du 31 août au 1er septembre, écrit Le Nouvel Observateur se référant à des sources anonymes au sein de l’Elysée. Le président français aurait été obligé d’annuler l’opération suite aux déclarations de son homologue américain Barack Obama concernant le report de l’intervention militaire en Syrie. Les hauts responsables français ont également discuté des Continuer la lecture de Syrie : la France se préparait à lancer l’opération le 1er septembre

Share

Le Venezuela plus que jamais la cible de l’Empire

drapeau venezuelaAffaibli par la mort du charismatique Hugo Chávez, le Venezuela connaît depuis une vague de subversion de grande ampleur, l’Empire n’ayant jamais perdu espoir de mettre la main sur ce pays rebelle et producteur de pétrole.

Sept mois après son élection, Nicolas Maduro tente de remettre de l’ordre dans le pays et de contenir les excès d’une opposition pilotée par Washington et prête à toutes les manœuvres pour déstabiliser le pouvoir : agitations de rue, campagnes médiatiques de calomnies sur le Président et le parti au pouvoir, sabotages sur le réseau électrique, spéculation sur les denrées alimentaires  [1].

Continuer la lecture de Le Venezuela plus que jamais la cible de l’Empire

Share

Lumières sur le “tournant syrien”

 

Lumières sur le “tournant syrien”

On sait que le président russe Poutine a été acclamé comme un maître-tacticien en diplomatie et le triomphateur stratégique de la “sortie de crise” de l’épisode paroxystique du 21 août-10 septembre de la crise syrienne (crise autour de l’emploi du chimique). A cette lumière, son intervention en conférence de presse le 8 octobre 2013 en Indonésie, pour le sommet de l’APAC (voir Novosti le 8 octobre 2013), doit être appréciée comme remarquable. Poutine “salue” le comportement du Obama, presque comme si Obama était en réalité l’homme qui avait dénoué la crise. Personne ne s’y trompera sur le fond, mais la forme de cette démarche constitue sans aucun doute une puissante indication sur les circonstances de ce tournant du 10 septembre, sur l’attitude des Russes durant cette phase et, par conséquences nécessaires, sur les enseignements généraux qu’on en peut tirer.

 

Continuer la lecture de Lumières sur le “tournant syrien”

Share

CONFIRMATION. Égypte: les Etats-Unis suspendent une partie de leur aide militaire à l’Egypte

 

Abdel Fattah al Sissi

Comme nous vous l’annoncions hier soir, les Etats-Unis envisageaient de suspendre une partie de l’aide apportée à l’Egypte. Quelques heures après notre billet, en fin d’après-midi aux Etats-Unis et tard dans la nuit en France, l’annonce était confirmée, avec moult détails. Pour certains experts, les Etats-Unis se tirent une balle dans les pieds, et créent par devers-eux, un boulevard aux Russes. Ambiance.

Continuer la lecture de CONFIRMATION. Égypte: les Etats-Unis suspendent une partie de leur aide militaire à l’Egypte

Share

Enlèvement du Premier ministre libyen, Ali Zeidan

Un groupe armé a enlevé le Premier ministre libyen, Ali Zeidan, le 10 octobre 2013, à l’hôtel Corinthia où il résidait depuis son retour au pays.

Ancien diplomate, il fit défection au cours des années 80. Il fonda le Front national pour le Salut de la Libye, aux côtés de l’actuel chef d’État Mohammed Magariaf, le 7 octobre 1981 à Khartoum. Le Parti —en fait une façade des Frères musulmans— organisa plusieurs tentatives de coup d’État (notamment celle du 8 mai 1984) financés par l’Arabie saoudite et par les États-Unis. Ce faisant, le Front national pour le Salut de la Libye tua beaucoup plus de Libyens que le régime de Mouamar el-Kadhafi durant ses 41 ans.

Réfugié en Suisse, Ali Zeidan fut également l’un des fondateurs de la Ligue libyenne des Droits de l’homme. En 2011, cette structure présenta un faux rapport au Conseil des Droits de l’homme de l’Onu, à Genève, accusant Mouamar el-Kadhafi d’avoir fait tuer plus de 6 000 opposants. C’est sur la base de cette intoxication que le Conseil des Droits de l’homme saisit le Conseil de sécurité qui donna à l’Otan la mission d’instaurer une zone de non-survol au dessus du pays afin de protéger la population civile de la répression [1]. Par la suite l’Otan renversa le régime, Mohammed Magariaf devint président et Ali Zeidan Premier ministre.

Durant la guerre contre la Libye, Ali Zeidan est l’un des plus influents membres du Conseil national de transition (CNT), reconnu comme représentatif du peuple libyen par les États belligérants. Or, selon un document présenté par les États-Unis au Comité des sanctions des Nations Unies et révélé par le Réseau Voltaire, le Conseil était secrètement financé par le le Libyan Information Exchange Mechanism (LIEM), un organe informel, sans personnalité juridique, mis en place à Naples par les seuls États-Unis [2].

En résumé, M. Zeidan est un membre des Frères musulmans, qui fut un agent stipendié par les États-Unis pour intoxiquer la communauté internationale et aider l’Otan à renverser le régime de Mouamar el-Kadhafi.

L’enlèvement d’Ali Zeidan semble être une réponse d’Al-Qaeda à celui d’Abu Anas al-Libi (de son vrai nom Nazih Abd al-Hamid al-Ruqhay) par les États-Unis [3].

[1] Le Réseau Voltaire avait interviewé le secrétaire général de la Ligue libyenne des Droits de l’homme à Genève, Silman Bouchuiguir, qui a admis la manipulation devant la caméra. Cet entretien, réalisé par Julien Teil, a été intégré dans son film La Guerre humanitaire en Libye.

[2] « Washington tente de voler 1,5 milliard de dollars pour payer ses salariés du CNT », par Thierry Meyssan, Réseau Voltaire, 16 août 2011.

[3] « Les États-Unis enlèvent un de leurs ex-agents en Libye », Réseau Voltaire, 8 octobre 2013.

Source :

http://www.voltairenet.org/article180507.html

Share