Venezuela : 10.000 morts parmi les signatures anti-Maduro, selon le gouvernement

venezuela_fraudeLe gouvernement vénézuélien a accusé lundi l’opposition d’avoir inclus les noms de 10.000 morts parmi les signataires en faveur d’un référendum pour révoquer le président Nicolas Maduro, alors qu’un premier feu vert important des autorités électorales est attendu jeudi.

« J’affirme que nous avons détecté les signatures de 10.000 personnes décédées », a déclaré Jorge Rodriguez, coordinateur de la commission nommée par le gouvernement pour vérifier l’authenticité des signatures.

La veille, Rodriguez avait déjà estimé que 40% des signatures recueillies étaient « frauduleuses ».  Le Conseil national électoral (CNE) doit se prononcer jeudi sur les 1,8 million de signatures présentées le 2 mai par la coalition de la Table pour l’unité démocratique (MUD) en faveur d’un référendum révocatoire contre Nicolas Maduro: s’il les valide, 200.000 signataires seront appelés à confirmer leur choix en personne.

Mais ce ne sera que la première étape d’un long processus, au cours duquel la coalition de centre-droit devra rassembler 20% de l’électorat (près de quatre millions de voix) pour avoir le droit d’organiser le référendum.

L’opposition, majoritaire au Parlement, est engagée dans un contre-la-montre: si elle veut faire partir le président et entraîner de nouvelles élections, elle doit organiser un référendum d’ici le 10 janvier 2017. Sinon elle n’obtiendrait, au mieux, que son remplacement par le vice-président.

Le gouvernement, inflexible, assure que le référendum ne peut avoir lieu cette année. Et face au soutien apporté par l’Organisation des Etats américains (OEA) au référendum, il appelle à des manifestations « contre l’ingérence grossière et brutale » de cet organisme, mercredi à Caracas et samedi dans tout le pays.

L’opposition a de son côté prévenu qu’en cas de retard dans la procédure vers un référendum, elle appellerait de nouveau ses partisans à descendre dans la rue.

venezuela_fraude

0.00 avg. rating (0% score) - 0 votes
Share

Une réflexion sur “ Venezuela : 10.000 morts parmi les signatures anti-Maduro, selon le gouvernement ”

  1. 1 L’Allemagne, l’Allemagne, l’Allemagne c’est quoi ? A part le fait qu’elle a une économie qui fait du fric, capté, capitalisme oblige, par une poignée de…, capitalistes Bon, Dieu mais c’est bien sûr, alors que les conditions de vie de sa populations ne valent, pas plus que son armée, ce qui concernant son armée est plutôt positif, ceci vu de la fenêtre d’un prolétaire lambda.
    On peut reprendre chaque pays, à part la Syrie et La Libye avant leurs invasions, par 80 Etats, dont l’État « Français » concernant la Syrie, à part le Venezuela, Cuba bien sûr et quelques autres, la plupart des pays, capitalistes, sont des enfers en croissance accélérée exponentielle pour leurs populations, n’est-ce pas peuple français ? Ne démolissons pas la Russie et l’Iran qui font autre chose que de faire semblant de combattre le terrorisme. La Chine, les BRiCS, méritent un point d’interrogation, mais de l’encouragement les yeux ouverts.
    En fait, les peuples du monde seront globalement nus face au capitalisme, aussi longtemps qu’ils n’auront pas mis en selle, leurs propres dirigeants et organisations politiques, desquels devront émerger les dirigeants et organisations marxistes de Marx, Engels, Lénine et quelques rares autres*. Vos cheveux se dressent sur vos têtes ? Réfléchissons ! Que font les partis actuels dans le monde ? Autant ceux de droite que ceux qui se prétendent de gauche. Globalement ils sont pour le pire, pour les peuples et pour la planète, voir l’évolution dégradée de leur état, les loyaux larbins du capitalisme.
    * On peut ajouter à Marx, Engels et Lénine, Bachar al Assad, Mouammar Kadhafi, le président venezuelien Maduro et quelques trop rares autres ? Pardon pour les oubliés !
    A plusieurs, ce document aurait été plus précis et riche.

Les commentaires sont fermés.