Wisnewski : Comment on entraîne des enfants à jouer les victimes des gaz …

Gerhard Wisnewski est un auteur allemand de livres et de films et il est connu pour son journalisme d’investigation. Il a l’œil pour voir les incohérences dans les reportages des médias principaux et il sait comment les rendre compréhensibles même pour les profanes.

https://www.kla.tv/12609

En avril 2018, il a analysé dans deux vidéos les présumées preuves des attaques au gaz toxique de l’armée syrienne contre la population civile. Il explique la facilité avec laquelle des scènes de sauvetage peuvent être mises en scène après des attaques présumées et comment elles l’ont été.

Regardez maintenant deux courts documentaires de 5 minutes, qu’il a publiés sur sa plateforme internet www.wisnewski.ch.

Ce sont donc les attaques au gaz toxique… les victimes du gaz toxique qui nous sont constamment montrées à la télévision, et YouTube en est rempli. Voyons maintenant comment de telles vidéos ont pu être réalisées et dans quelles conditions. Ici, nous voyons une scène amusante : les enfants jouent avec des ballons, n’est-ce pas ? Mais ce n’est pas le but réel de toute l’affaire, car en fait le but est de s’exercer. Là nous avons des victimes du gaz toxique, les sirènes qui hurlent, tout le monde qui se jette à terre. Immédiatement, les soi-disant médecins surgissent avec des masques à gaz. C’est particulièrement drôle, parce que cette personne porte un masque à gaz, mais manipule à mains nues. C’est vraiment du cinéma ! Alors, s’il donne de l’oxygène à un enfant pendant deux, trois ou cinq secondes, ça sert à quoi ? Les enfants aiment bien sûr participer, ils pensent que c’est un jeu. On leur présente probablement ça comme si c’était un jeu, hein ? Mais ils essaient quand même de rendre la scène réaliste. Donc ce n’est pas un jeu. Ils ont été mis au courant. Ils jouent les inconscients. Ce gamin essaie de mettre en scène quelque chose comme un spasme. Ah oui il a l’air de beaucoup souffrir ! (ironique) Il souffre beaucoup. Et bien sûr, la fameuse interview des médias ici ! Donc, un médecin a probablement parlé des horribles choses qui sont arrivées à ces enfants. Pour ça aussi ils doivent s’entraîner… Et maintenant, c’est parti, la mise en scène. La célèbre scène avec l’enfant inconscient dans les bras? C’est très important, n’est-ce pas ? Ici, le garçon essaye d’avoir des spasmes, avec ses mains, oui et ses pieds. Et puis les scènes habituelles.

Maintenant, il tombe lui aussi. Ce n’est pas mal du tout, on pourrait penser que c’est presque une approche réaliste, parce que de la façon dont il manipule les victimes du gaz toxique avec ses mains nues et un masque chirurgical, il ne peut que tomber. Alors on se demande pourquoi il vient encore, pourquoi il se balade encore ou comment il peut encore agir. Bien sûr, c’est vraiment de la camelote ce qu’il fait là. Tout ça c’est que de la camelote, c’est que des jeux avec ces choses sur la bouche, ce ne sont que des simulations. Maintenant, il tombe aussi. Enfin un élément réaliste dans tout ce cirque. On ne voit jamais ça, on ne le voit qu’ici, dans cette mise en scène, que les secouristes eux-mêmes s’écroulent. Maintenant, on jette un coup d’œil là. Tiens, vous avez vu ça ? Ce garçon, par exemple, il a des spasmes et il louche, n’est-ce pas ? Si on voyait quelque chose comme ça à la télévision, dans la rue, on croirait immédiatement à cette histoire. Les autres enfants observent. D’habitude, on voit des scènes comme ça sur les routes ou sur des camions. Les victimes sont allongées ensuite sur des camions, les prétendues victimes du gaz toxique sont aspergées d’eau et touchées à mains nues. A l’évidence on est très satisfait de la performance. Pour couronner le tout, Mickey Mouse apparait comme récompense ! Qu’est-ce qu’un tel symbole américain vient faire dans un exercice djihadiste ? Mickey Mouse ! Oui, c’est probablement ainsi que seront créées les preuves sur lesquelles reposeront les actions militaires. Toute la guerre de propagande occidentale, mais aussi, malheureusement… non seulement une guerre de propagande, mais aussi, malheureusement, une guerre réelle contre de nombreux pays, en l’occurrence la Syrie, où les terroristes sont payés et introduits clandestinement par l’Occident, et nous devrions nous en souvenir lorsque nous voyons de telles victimes de gaz toxiques ou lorsque Trump annonce à nouveau un acte de vengeance.

Vous connaissez probablement de telles images, n’est-ce pas ? Une victime civile d’un lâche bombardement du dictateur Assad en Syrie ! Si vous restez à l’écoute, je vous expliquerai comment ces images ont été fabriquées. Dans ce discours, dans la nuit du 13 au 14 avril 2018, le président américain Donald Trump a expliqué qu’avec la France et la Grande-Bretagne, il a mené une frappe aérienne sur la Syrie, et pourquoi. C’est notamment à cause des attaques présumées aux gaz toxiques lancées par le chef d’État Assad sur sa propre population ; la dernière en date il y a environ une semaine à Douma près de Damas. Maintenant, nous voulons savoir où sont les preuves de cela ? Et surtout les preuves, les prétendues preuves, des soi-disant organisations de secours en Syrie, qui sont du côté des rebelles, et en particulier les soi-disant Casques blancs. Et cette organisation de secours est financée principalement par la Grande-Bretagne et les Etats-Unis. C’est pour ça qu’ils sont des larbins de l’Occident ? La réponse doit bien sûr être « OUI ! » Car « Celui qui paie les violons choisit la musique ».

Et si vous regardez ces opérations de secours des soi-disant Casques blancs… ce que nous voulons faire tout de suite… Mais alors vous devriez également jeter un coup d’œil à la façon dont la vidéo a été réalisée. Ici, nous voyons ces deux Casques blancs en position d’attente et entre eux une victime pâle, apparemment quelqu’un qui gisait sous les décombres. Mais si nous regardons de plus près, nous pouvons déjà voir que l’homme n’a pas une égratignure, bien qu’il soit enterré ici sous des gravats vraiment lourds !? Tous attendent dans le calme, curieux de voir ce qui va se passer. Ici, nous voyons ces gros morceaux, donc on devrait au moins voir des taches de sang sur ses jambes. « Attendez ! … Attendez ! … Préparez-vous ! … et c’est parti ! »

… Ici nous voyons à nouveau la situation avec les gros gravats. Oui, ici, dans ce trou : que des arêtes vives. Eh bien, je ne comprends pas pourquoi le sang ne s’écoule pas de ces jambes, sauf qu’à l’évidence il s’agit d’une mise en scène. Donc, ce sont les preuves du président américain Trump et de nos médias du mainstream pour les attaques en Syrie ; dans ce cas probablement pas une attaque au gaz toxique, mais c’est un autre exemple. Et le comble, c’est que les soi-disant Casques blancs ont reconnu cette chose eux-mêmes et se sont excusés pour cela.

Cette vidéo a disparu de leur plateforme quelques heures seulement après sa sortie, bien sûr sans le générique d’ouverture, je suppose. Donc c’est incontestable, il s’agit d’une vidéo mise en scène par les Casques blancs et qui montre une attaque présumée du régime d’Assad contre des civils en Syrie. Nous allons maintenant revenir au Kronen Zeitung. Voici, par exemple, une journaliste canadienne nommée Eva Bartlett, spécialiste du Moyen-Orient, qui s’est rendue plusieurs fois en Syrie depuis 2014. Cette journaliste a dit que même si des douzaines de vidéos de la province d’Alep sur les missions de secours des Casques blancs ont été diffusées dans les médias sociaux, les habitants d’Alep-est n’avaient jamais entendu parler de cette organisation. Ouais, c’est logique ! Donc, c’est sûr, vous pouvez choisir n’importe quel endroit, n’importe quel paysage pour la mise en scène. Il y a assez de maisons détruites ailleurs. Et cette journaliste dit que là où les Casques blancs sont censés avoir sauvé des gens, personne ne les a vus.

de hm

Liens : www.wisnewski.ch/schauspielschule-wie-kinder-als-giftgasopfer-trainiert-werden/
www.wisnewski.ch/syrien-angriff-mit-gefaelschten-beweisen/
www.youtube.com/watch?time_continue=362&v=bLT2Cij1FKI
https://www.youtube.com/watch?time_continue=3&v=8ypVX_8jqms

source:https://www.kla.tv/index.php?a=showlanguage&lang=fr

0.00 avg. rating (0% score) - 0 votes
Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*